Articles Tagged with

blog

Home / blog
Chroniques BD

Projet Crocodiles (Thomas Matthieu)

Pour les hommes c’est une sorte de légende urbaine colportée par des féministes castratrices, pour les femmes c’est une réalité dans la rue, au travail ou en soirée. Sifflements, insultes, provocations, propositions inconvenantes voire violences physiques, Thomas Matthieu propose sur son blog Projet Crocodiles de mettre en bande dessinée les histoires vraies de harcèlement et de sexisme ordinaire. Une leçon qui trouve un écho aujourd’hui en version papier.  Cela fait plusieurs mois que j’ai découvert le Projet Crocodiles et quelques temps que je souhaitais vous en faire part. Malheureusement (ou heureusement), l’actualité m’a rattrapé quand le 24 novembre dernier, les élus du conseil municipal de Toulouse ont annulé l’exposition autour de la bande dessinée Les Crocodiles prévue pour la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes pour des raisons “d’immoralité” et de “vulgarité”. Pincez-moi… Le projet Crocodiles, c’est une idée simple : mettre en bande dessinée, à partir de témoignages reçus par l’auteur, des histoires communes de harcèlement et de sexisme. Alors oui, comme le soulignent les élus toulousains, l’immoralité et la vulgarité sont bien présentes dans ces pages. Mais elles sont surtout dans les situations, les réactions et les propos de ces fameux crocodiles. Beaucoup moins dans le travail de Thomas Matthieu. Car ces adaptations sont en revanche d’une grande sobriété. Il adopte un style graphique simple loin des canons du réalisme. Ce choix lui permet de garder une certaine distance. Et n’oublions surtout pas cette pirouette graphique qui donne le nom à ce projet. En effet, qui sont ces fameux crocodiles verts évoluant dans ce monde gris et blanc ? La réponse est aussi simple que l’idée : les hommes, tous les hommes. Doit-on y voir une stigmatisation de la gente masculine ? Oui et non. Oui, car nous sommes tous potentiellement des crocodiles. Sans forcément aller jusqu’à l’agression, n’avons-nous pas déjà eu un comportement douteux ? Et non, car par cette pirouette graphique, Thomas Matthieu ne stigmatise pas de populations. Ni grand, ni petit, ni blanc, ni noir, ni jeunes, ni vieux… Ainsi pas de polémiques inutiles et un vrai recentrage sur le vrai problème.  Au fil des pages, l’auteur aborde de multiples situations de la vie quotidienne. Des transports en commun du matin aux soirées étudiantes, de la rue à l’entreprise, à la maison, nous découvrons des situations aussi multiples que surprenantes. Mais sont-elles vraiment surprenantes pour les femmes ? Pas certain. Quoi qu’il en soit, le sujet déborde parfois la forme ou le style et de mon point de vue, cette mise en image, même si j’imagine que certains y trouveront de multiples défauts, m’a aidé à prendre conscience la réalité des femmes qui partagent ma vie de près ou de loin, les grandes comme les petites. Elle m’a aidée également à saisir les possibilités qui me sont offertes pour faire bouger les choses. Car il semble bien que la seule solution valable soit de réagir face à des comportements douteux. Les siens comme ceux des autres.  Pour que des évènements comme le décès de cette jeune femme d’origine turque en Allemagne ne se reproduisent pas. Tugce Albayrack, 23 ans, avait porté secours à deux jeunes adolescentes agressées par trois hommes dans un fast-food. La jeune femme turque avait à son tour reçu un coup de batte de baseball. Elle est décédée quelques jours plus tard. A méditer en lisant ce travail sur Internet ou sur papier, à Toulouse ou ailleurs. Cette chronique entre dans un appel lancé par mon amie Mo’, toulousaine de son état, pour une mise en lumière sur la blogosphère littéraire. Comme souvent, je réponds aux bonnes idées citoyennes. Celle-ci l’est assurément ! Merci !

Le Projet Crocodiles est d’abord un blog > http://projetcrocodiles.tumblr.com/ Et maintenant un album papier : Les crocodiles (one-shot) Adaptations et dessins : Thomas Matthieu Editions : Le Lombard, 2014 Public : Adulte (et pourquoi pas ados tiens ?) Pour les bibliothécaires : une BD citoyenne indispensable

Infos du jour

Chroniques de vacances #14 : Neuf et demi, le blog de Thierry Groensteen

Sur IDDBD, on vous parle très souvent des auteurs. Bien entendu, sans les créateurs il n’y aurait rien à dire. Cependant, il ne faut pas oublier non plus le travail des éditeurs, des penseurs et historiens de la BD. Ceux qui écrivent, analysent, montrent aux instances scientifiques l’intérêt réel du média BD. Thierry Groensteen est de ceux-là. Celui qui pense connaître la BD parce qu’il a t lu 4 albums d’éditeurs indépendants devrait se pencher sur la somme astronomique d’analyses historiques, de réfléxions sur les évolutions contemporaines, de chroniques ou de thèses rédigées par ce personnage incontournable. De la revue Les Cahiers de la Bande dessinée, en passant par 9e art ou Les Editions de l’an 2 (rachetées plus tard par Actes Sud), Thierry Groensteen est un élément essentiel pour tout ceux qui veulent en savoir un peu plus.

En attendant la rentrée et de nouvelles chroniques sur IDDBD, je vous recommande son blog, Neuf et demi. Hébergé sur le site de la Cité Internationale de la Bande Dessinée (on ne vous dira pas où) ce blog est une somme de réflexion et d’analyse, des points de vue d’une richesse incroyable sur le passé, le présent et l’avenir de la BD. Incontournable !!!

>>>> C’est par ici les amis <<<<

Et vous pouvez également voir son site personnel !

Chroniques BD, Interview

Chroniques de vacances #8 : Le Blog de Martin Singer

Bigger Than Life

Dans le monde des blogs BD, il y a ceux qui racontent leurs achats de chaussures, la vie de leur chat, leur dernière soirée, ceux qui font dans du kawaï (rien à voir avec une célèbre marque de vêtements imperméables), des mangas-camemberts ou des dessins politiques. Il y a les grands noms qui s’amusent et les petits qui cherchent à se faire découvrir. Et puis, il y a les perles, les ovnis, des blogs qui sous des couverts de normalité cachent des petits bonheurs de vachardises, de bon mots, des dessins à la finesse rare (sous réserve d’être assez ouvert pour comprendre le 6 ou 7e degré). C’est dans cette catégorie que je classerai Bigger Than Life, le blog de Martin Singer.

Il ne m’a fallu qu’une visite pour devenir vraiment fan de cet humour noir. J’ai même été parfois remué par les propos politiquement incorrects. Alcool, sexe, mysoginie,  Martin Singer rit de la vieilliesse et de la mort, fait tourner les féministes en bourrique, joue avec les valeurs morales et l’assume avec autodérision et détachement. Il est drôle, irrévérencieux comme les vrais humoristes savent l’être. Bien entendu les culs pincés auront vite fait de condamner l’espèce de folie douce émanant de ses dessins. Ils prouveront encore une fois que le regretté Pierre Desproges (le grand maître de l’humour irrévérencieux) avait raison (vous savez : « on peut rire de tout… »).

Convaincus ? Pas encore ? Alors, je vais laisser Martin Singer vous expliquer lui-même de quoi il en retourne. Ce dernier a bien voulu répondre à nos pseudo-questions pseudo-journalistiques. Et ça vaut bien toutes les chroniques écrites avec les pieds, non ?

IDDBD : Martin Singer bonjour, peux-tu te présenter ?
Martin Singer : Je suis prof dans une école d’art périscolaire de province et mon blog s’appelle Bigger than life en hommage à tous ceux qui ne rentrent pas dans les cases.

IDDBD : Alcool, sexe, déprime, misogynie, bref de belles valeurs totalement saines dans notre société où le retour à la bonne morale est au goût du jour. Peux-tu qualifier ton travail sur le blog de « mauvais goût » ?
MS : Pour faire un mot prétentieux, je dirais que je lui trouve du goût et un goût pas si mauvais que ça. Mais je m’inscris en faux: je suis pour le retour des bonnes vieilles valeurs morales ! Je milite pour des sentences qui fleurent bon la France d’antan: l’humiliation cul nu en place publique par exemple.

IDDBD : …dans la lignée des Fluide Glacial et autres Echos des Savanes ?
MS : J’aimais beaucoup Edika, son humour absurde et ses filles bien proportionnées…mais pourquoi limiter ses influences à la bd ? J’aime aussi Samuel Beckett et les Beatles.

IDDBD : Est-ce que choquer est un petit plaisir de fin gourmet ?
MS : Je ne veux pas choquer dans les dessins que je fais mais dans les sous-entendus qu’ils recèlent. C’est un réel plaisir quand j’y arrive.

IDDBD : As-tu demandé ta carte au MLF ou vraiment c’est décidé elles ne peuvent plus te sentir ? Elles ne partagent peut-être pas ton humour ?
MS : J’ai eu des commentaires agressifs de la part de certaines filles mais sans plus. Ce n’est pas qu’elles ne partagent pas mon humour, c’est qu’elles en sont dépourvues.

IDDBD : Comment les femmes de ton entourage prennent-elles tes dessins ?
MS : Je tiens à ma vie: il n’y a aucune fille dans mon entourage !

IDDBD : Déjà deux albums publiés (mais pas encore lu, désolé) et Fox, un album en publication sur le web. Dans ce dernier, tu empruntes le point de vue d’un SDF et y montre le nécessaire instinct de survie dans la rue : est-ce une BD militante ? Ou c’est simplement l’envie de montrer les choses sous un angle différent ?
MS : J’ai un copain directeur d’une structure qui aide les SDF à se loger. Quand je lui ai parlé du projet et fait lire quelques planches, il m’a encouragé à continuer car il trouvait que ça parlait des SDF d’une façon réaliste et sans fioriture, c’est tout.

IDDBD : Te considères-tu comme un auteur à la Boulet (avec un parti pris très artistique sur le blog), ou le blog c’est juste un exercice pratique d’auteur de BD ?
MS : Le blog me permet d’expérimenter au niveau graphique et il a pris de l’importance quand j’ai remarqué que de plus en plus de monde le suivait. Au départ, je l’ai fait uniquement pour promouvoir mes albums. Résultat: plein de monde suit le blog et personne n’achète mes bds.

IDDBD : Dernière petite question, traditionnelle sur IDDBD, as-tu des conseils de lectures à nous donner ?
MS : Concours de circonstances et Gondoléances de Martin Singer. (faut bien que je paye mes impôts !)

Merci beaucoup à Martin Singer pour ses réponses… et en un temps record ! Et n’oubliez pas ses bons conseils… que nous tâcherons de suivre ici.

A découvrir : Bigger Than Life, le blog de Martin Singer
A lire : Fox, LE webcomic de l’été
A découvrir : les albums de Martin Singer sur le site des éditions Warum (avec en prime une interview comme il faut)

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound