Le temps des siestes (Beaulieu)

Une mèche brune tombe sur ses yeux. Elle nous regarde, belle et troublante. Vêtue d’un manteau d’hiver, son silence nous parle. Elle semble avoir des choses à raconter, des secrets à révéler. Cette pin-up sage résume assez bien l’esprit du Temps des Siestes, recueil de dessins de Jimmy Beaulieu. Directement issus des nombreux carnets de l’auteur, ces dessins sont une parade de jeunes femmes dénudées. Elles sont belles et coquines ces femmes aux rondeurs non photoshopés ! En positions suggestives bien souvent entre femmes ou dans des attitudes du quotidien, ces jolies créatures de papier possèdent un grand pouvoir érotique.  Car ici, la présence de l'homme est rare. Comme un message de la part de ce dessinateur : beauté est un mot féminin. Ce recueil constitue un vrai voyage graphique dans l’univers de Jimmy Beaulieu. En variant ses techniques, ses cadrages ou ses sujets – ces femmes sont rarement identiques -, ils démontrent toutes ses qualités de dessinateur. Exercice de style, le recueil d’illustration permet de découvrir les auteurs de bandes dessinées sans le poids, parfois lourd, de l’histoire. Quoi que... Seules des légendes viennent troubler le silence des illustrations. Constituées de quelques mots, parfois de simples phrases ou de textes plus longs, elles entrent en écho avec les portraits de ses femmes et forment finalement une sorte de récit, un lien inconscient entre le lecteur et l'artiste, une pérégrination anodine ou le plaisir est d’apprécier le dessin pour lui-même. Un petit bonheur de fin gourmet ouvert à toutes les interprétations. Comme il l’explique lui-même dans son introduction, Jimmy Beaulieu voit dans ses carnets l’essence même de son travail d’artiste. Ses albums deviennent des éléments connexes. En relisant Le temps des siestes et Comédie sentimentale pornographique, on sent que ces deux livres se répondent. Quand le personnage principal de Comédie Sentimentale pornographique évoque ses carnets de dessins, il apparaît même un lien extrêmement troublant. Avec le Temps des siestes, Jimmy Beaulieu nous offre une œuvre simple et riche où désir et érotisme sont les maîtres-mots. On retrouve surtout le plaisir de l’évocation de la sensualité loin des clichés de la pornographie. Un très joli livre. Je remercie les impressions nouvelles pour ce partenariat. A découvrir : la fiche album sur le site des Impressions nouvelles (ou vous pourrez lire les premières pages) A lire : la chronique de Mo' (qui a toujours un temps d'avance sur moi en ce moment ^^ )
Le temps des siestes Textes et dessins : Jimmy Beaulieu Éditions : Les Impressions nouvelles, 2012 (17,50€) Public : Adulte Pour les bibliothécaires : un très beau recueil de dessins. Genre pas assez représenté dans nos collections à mon goût.

8 réflexions au sujet de « Le temps des siestes (Beaulieu) »

  1. Un bien bel album que voilà où plane une ambiance à la fois pudique et sensuelle. Je trouve cela agréable de pouvoir accéder à ce pan de l’œuvre d'un auteur aussi créatif

  2. A peu de choses près oui. Après, il y a tout de même des passages que j'avais très appréciés dans "Comédie sentimentale… " (comme le délire sur la reconstitution d'une ville, les jeux de déguisements…) que l'on ne retrouve pas ici (et c'est assez logique vu la ligne éditoriale de cet album)

    1. Justement, je trouve que cette distanciation donne de la profondeur à l'ensemble. Ça participe au jeu "érotique" avec cette part de mystère et ces élèments incomplets de pensées intérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *