Archives par mot-clé : Thomas Mathieu

Projet Crocodiles (Thomas Matthieu)

Pour les hommes c’est une sorte de légende urbaine colportée par des féministes castratrices, pour les femmes c’est une réalité dans la rue, au travail ou en soirée. Sifflements, insultes, provocations, propositions inconvenantes voire violences physiques, Thomas Matthieu propose sur son blog Projet Crocodiles de mettre en bande dessinée les histoires vraies de harcèlement et de sexisme ordinaire. Une leçon qui trouve un écho aujourd’hui en version papier. Continuer la lecture de Projet Crocodiles (Thomas Matthieu)

Bimbos versus Chatons Tueurs (Mathieu)

Sans imaginer que Chouchou, son chaton, vient de commettre un meurtre, Anaïs se rend avec ses amies dans une spectaculaire foire aux chats. Quand les chats attaquent, les quatre bimbos sont prises au piège et doivent affronter la terrible Kitty C.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Manolosanctis, il s’agit d’un site d’édition en ligne communautaire. Les jeunes auteurs proposent leurs créations, les internautes lisent et donnent leur avis. Manolosanctis a tenté quelques temps l’aventure de l’édition papier avant de revenir à une version web moins dangereuse financièrement. Ce fut bref mais efficace. Bimbos VS Chatons Tueurs est donc l’une de leur production. Cette histoire écrite et dessinée par Thomas Mathieu se situe dans la droite ligne de la série B à l’américaine. Rassurez-vous, cette filiation est volontaire et assumée. Il s’agit même d’un moteur, voire du principal intérêt, de cet album. La situation est simple : quatre bimbos (pour rester poli) enfermées avec des chats qui ne pensent qu’à les bouffer. A la fois original et déjà vu. On pense à l'épisode des fourmis rouges de McGiver, aux films types Piranha et autres dents de la mer. Bref, entre les bimbos et les chats, c’est une guerre à mort ! On se dit alors que les victimes sont toutes trouvées. Que nenni ! Pas aussi simple que ça. On se retrouve dans un épisode de Walking Dead avec l’humour en plus. Car, au milieu de ce petit jeu où même le sang semble factice, le but est bien le divertissement. A l’image de cette Kitty C., monstre issu du show-business, on joue sur le cliché et le grotesque. Et puis, entre nous, quand certains blogs BD font recette sur le chat "trop meugnons", quand on voit fleurir les fonds d’écran avec des chatons jouant avec des pelotes de laines, bref quand nous sommes envahis par ces immondes boules de poils exaspérantes de mièvreries, on prend un pied magnifique à les voir déchiqueter du boulet tout en se faisant étriper par une bimbo en string. C’est irrévérencieux au possible et c’est pour ça qu’on aime ! Graphiquement, l’auteur respecte son idée de départ en restant fidèle aux couleurs directes et au gros traits du comics de séries B. Cependant, il y a quelques belles planches, notamment celles où les personnages sont plongés dans le noir, qui sont tout à fait intéressantes. Bref, Bimbos VS Chatons tueurs est une œuvre à ne pas prendre au premier degré. Les militants SPA risquent de ne pas apprécier, les amateurs de série B et d’humour morbide et absurde devraient en revanche prendre pas mal de plaisir. Et puis, du sang, de la bimbo et du chaton… il y en a pour tous les goûts, non ? A lire : l'album sur Manolosanctis (inscription gratuite obligatoire) A découvrir : l'univers de Thomas Mathieu
Bimbos versus Chatons tueurs (one-shot) Scénario et dessins : Thomas Mathieu Éditions: Manolosanctis, 2011 (16,50€) Collection : Gomorrhe Public : adulte, amateurs de séries B Pour les bibliothécaires : sympa mais pas essentiel