Archives par mot-clé : Sylvain Ricard

Clichés : Beyrouth 1990

(textes de Bruno et Sylvain Ricard, dessin de Christophe Gaultier, collection Tohu-Bohu, éditions Les humanoïdes associés, 2004)

Depuis plusieurs années, on voit fleurir de nombreuses BD de « reportages » : Le photographe de Guibert ou Les mauvaises gens d’Etienne Davodeau en sont les exemples les plus récemment reconnues. Au ton juste, elles apportent souvent un regard différent sur les événements. Ainsi, la BD prend le visage d’un média d’investigation. Clichés : Beyrouth 1990 fait partie de ce courant là.

En 1990, Bruno et Sylvain, deux jeunes parisiens, partent voir leur tante qui travaille à Beyrouth pour la Croix-Rouge. Emportant des produits de première nécessité, ils souhaitent profiter du voyage pour faire du tourisme dans un Liban déchiré par la guerre. Mais ces deux jeunes gens ne tarderont pas à prendre la pleine mesure des événements. Quatorze ans plus tard, ils évoquent leur « odyssée » libanaise, leurs rencontres, leurs amitiés, leurs peines et la peur au coin des rues. Deux mois d’un voyage qui les aura changés. Une fois revenu en France, aucun journal ne souhaitera publier leur témoignage… Pas de commentaire.

Deux après la sortie de cette BD, seize ans après leur voyage, l’actualité rattrape le récit de cet album très bien écrit et dont les témoignages sont, tout en restant sobre, d’une très grande force. Loin de tomber dans le misérabilisme, cette BD tente, avec la plus grande objectivité possible d’apporter un témoignage sur la réalité du Liban de cette époque. Pour des générations comme la mienne, trop jeune en 1990 pour comprendre la pleine mesure des événements, elle se révèle utile et importante.

Si la bande dessinée peut régulièrement apporter une pierre de cette qualité à l’édifice de l’information, alors qu’elle ne se gêne pas !

Le Bib de Poissy

A découvrir : le blog de Sylvain Ricard

A voir : deux pages sur le site de la FNAC

Le cirque aléatoire : Eleuthère Sombre

(scénario de Sylvain Ricard et Christophe Gaultier, dessin de Christophe Gaultier, couleurs de Marie-O. Galopin, collection Treize étrange, éditions Milan) Vous vous rappelez de la chronique de WEST ? Non ? En deux mots : une équipe d'agents très spéciaux, recrutés dans tous les milieux (surtout les moins honnêtes...), oeuvrent pour le compte du président des Etats-Unis, à la fin du XIXème siècle, pour éradiquer le mal... Les références aux Mystères de l'Ouest, cette mythique série américaine des années 60, étaient légion, bien qu'implicites. Au moins avec Le cirque aléatoire , ces références sont explicites : l'action se déroule à la fin du XIXème siècle, aux USA où un jeune imigré clandestin de 10 ans rencontre le célèbre Artemus Gordon puis le non moins célèbre James West, les duettistes du Secret Service aux ordres du président Ulysse Grant. Du premier, Eleuthère Sombre (c'est le nom du jeune...) apprend l'art du transformisme (rappelez-vous d'Artemus en demoiselle, en chef indien, en dandy, en vieux loup de mer...). Du second, il apprend l'art de la castagne (rappelez-vous du générique de la série...). Et côté rencontres, ce n'est pas tout : il y aura aussi les Silencios, accrobates et hommes canons, M. Zou, dompteur, et Hyphigénia, écuyère et femme à barbe ! Tout ce petit monde va constituer Le cirque aléatoire et vivre des aventures ébouriffantes, à la limite du possible ! Et tout cela, Mesdames et Messieurs, sous vos yeux éberlués ! Alors retenez votre souffle, ouvrez grand vos mirettes et entrez, oui entrez Mesdames et Messieurs, dans l'inénarable, le mystérieux, l'inquiétant, le formidable Cirque Aléatoire ! Une série de superbes petites BD racontées et dessinées avec un grand, très grand talent : ce soir dans votre ville, tout de suite sur IDDBD... A savoir : Le cirque aléatoire est d'abord une série de BD grand format racontant les aventures de la bande à Eleuthère Sombre à travers le monde (en France, en Sibérie...). Mais c'est aussi une série de petites BD qui reviennent sur chacun des personnages, un peu à la manière des Comix américains. La chronique d'aujourd'hui concerne plus particulièrement Eleuthère Sombre . Découvrez-vite les autres ! L'info du jour IDDBD se prend quelques semaines de vacances ! Et oui ! On est humain aussi ! Nous nous retrouverons donc avec plaisir le 4 septembre pour nos chroniques quotidiennes ! Dans l'intervalle, IDDBD publiera des chroniques "light" et peut-être pas tous les jours... En attendant, bon été, bonnes vacances à tous et au 4 septembre ! Moi aussi je reviendrai le 4 septembre et peut-être même dans l'intervalle aussi ! Professeur Sintes