Archives par mot-clé : Caravelle

Hate Jazz

(scénario de Horacio Altuna , dessin de Jorge Gonzàlez, éditions Caravelle) IDDBD a repéré pour vous chez Caravelle (éditions du groupe Glénat) un magnifique album, plein de vie, de mort et de couleurs : Hate Jazz.L'histoire ? "Clarence T., noir New-Yorkais, saxophoniste de jazz surdoué mais aussi junkie en manque, fait irruption un soir au club où il a coutume de jouer. A cran, il obtient son salaire par la force, mais son compère Cecil en profite pour rafler ce qui reste en caisse et tuer le patron. C'est toutefois sur Clarence que le sort va s'abattre. Et la rage de ce dernier ne fera que s'amplifier au fil des pages. De ses tripes sortiront paradoxalement la musique la plus enchanteresse mais se préparera aussi la vengeance la plus sanglante. Pendant ce temps un acte de barbarie pourtant encore bien plus odieux que tout ce dont il est capable se trame dans l'ombre de ce milieu véreux." Le dessinateur, Jorge Gonzàlez, m'avait déjà époustouflé dans Le vagabond (chroniqué sur IDDBD le 15 juin dernier). Je retrouve son trait avec bonheur ! N'ayons pas peur des mots : Hate Jazz est un pur chef-d'oeuvre ! Dans vos bacs le 8 novembre prochain (oh ! ça va, hein ! trois jours à attendre...). A voir et à lire : 8 planches sur BDgest.com L'info du jour Avouez que ça faisait longtemps qu'IDDBD ne vous avait pas parlé de Manu Larcenet et que cela vous manquait un peu ! Et bien, soyez rassuré, IDDBD vous annonce la sortie prochaine (oui, mais quand exactement ?) de Critixman, le nouvel album de Manu Larcenet aux éditions Les rêveurs (collection "Pas vu pas pris"). Et d'où qu'elle vient cette info ? Du blog de Manu et de son site "pas officiel"...

Le vagabond

(scénario de Carlos Jorge, dessin de Jorge Gonzalez, collection Urbaine, éditions Caravelle) Oups, oups, oups ! Attention, chef d'oeuvre majeur ! Cet album m'a littéralement scotché, uppercutté, consumé sur place ! C'est simple, mon émotion est inversement proportionnelle à mon élocution hasardeuse et à la pauvreté stylistique, grammaticale et langagière de ce début de chronique... C'est dire ! Bon, reprenons depuis le début... Je viens de tourner la dernière page du Vagabond et je suis encore sous le choc visuel et scénaristique que m'ont infligé Carlos Jorge et Jorge Gonzalez. Chaque case du Vagabond est un tableau expressif, aux couleurs flamboyantes, à la vibration intense. Chaque case du Vagabond est aussi une pièce supplémentaire du puzzle que constitue son scénario à la fois émouvant et radicalement violent. Le vagabond appartient incontestablement à la famille des oeuvres d'art, toutes catégories confondues. Bien entendu, les plus frileux d'entre vous se laisseront rebuter par le trait. D'autres trouveront l'histoire finalement assez classique. Peut-être... En tout cas, restera pour moi une émotion intense que peu de BD ont su me faire ressentir au moment où je les tenais entre les mains. A visiter : le site des éditions Caravelle (groupe Glénat)sur lequel vous pourrez lire le pitch de l'album...qui "raconte une période décisive dans la vie d’un vagabond. Sans domicile fixe, Julius parcourt inlassablement les rubriques nécrologiques dans l’attente du décès de celui qui lui a volé sa femme et sa situation. Et voilà que soudainement, le hasard le rend témoin d’un complot qui se trame à l’encontre de cet homme qu’il désire voir mourir. Julius n’est cependant pas prêt à se laisser voler la seule chose qu’il lui reste : sa vengeance. Un véritable roman noir urbain, où l’on suit ce personnage déchu qui prépare patiemment sa revanche... dans l’ombre." A voir : quelques planches du Vagabond (issues du site des éditions Caravelle)   L'info du jour Fabrice Le Henanff dédicacera "H.H. Holmes" : le 15/06/2006  FNAC LORIENT (c'est aujourd'hui !) le 17/06/2006  ALBUM RENNES le 30/06/2006  FNAC NANCY le 01/07/2006  FNAC STRASBOURG Vous ne vous rappelez déjà plus du pitch du premier tome de H.H. Holmes ? Voici, en direct du site des éditions Glénat, de quoi vous rafraîchir la mémoire : "Londres,1888 : L'homme suspecté d'avoir commis une série de crimes atroces contre des prostituées a quitté la Grande-Bretagne pour les états-Unis. On perd sa trace à Chicago, et il faudra du temps aux policiers pour mettre la main sur cet individu qui a le démon en lui, et qui n'a jamais pu réprimer ses pulsions meurtrières. Cet album relate la carrière criminelle de H.H. Holmes, considéré comme le premier serial killer répertorié dans l'histoire de l'Amérique moderne. Herman Webster Mudgett, plus connu sous le nom d'H.H. Holmes, pendu en mai 1886, était un vulgaire escroc devenu meurtrier, suspecté d'avoir commis entre cinquante et deux cents meurtres, mais dont un seul a été reconnu. C'est l'histoire de ce personnage méconnu que conte cette série superbement illustrée par Fabrice Le Hénanff. " - Identité : H.H. Holmes T1EnglewoodLe Henanff et Fabuel – Collection Grafica