Archives par mot-clé : Birmanie

Birmanie la peur est une habitude (Collectif, Carabas, 2008)

Birmanie, la peur est une habitude (couverture originale de José Muñoz, bande-dessinées de José Muñoz et Frédéric Debomy, Sylvain Victor, Sera, Markus Huber et Frédéric Debomy, Olivier Marboeuf, Olivier Bramanti, témoignages de Bo Kyi, Irma, Jamila, Ka Hsaw Wa, Maung Hla, Zaw Myint, éditions Carabas, 2008) Actualité oblige (mais pas seulement...), IDDBD se devait de parler de cet album atypique (par la forme) et d'une importance essentielle (sur le fond). Parce qu'on ne peut plus dire, à l'heure de l'information omniprésente, "je ne savais pas". Mais parce qu'il faut aussi dépasser le temps de l'actualité et prendre le temps de la réflexion et de "l'émotion raisonnée", vous aurez à coeur de découvrir le magnifique et émouvant ouvrage de Markus Huber et Frédéric Debomy. Essentiel. A lire : la présentation par les éditions Carabas "Comment être solidaire du peuple birman, baillonné, bafoué, torturé par la junte militaire qui s’est accaparé le pouvoir depuis 1988 ? Depuis sa résidence surveillée à Rangoun, la chef de file de l’opposition Aung San Suu Kyi n'a cessé de lancer un appel pour mobiliser la communauté internationale : "Usez de vos libertés pour promouvoir les nôtres". Birmanie, la peur est une habitude, démontre un étonnant paradoxe : tandis que des bobos en chemises hawaïennes se repaissent du calme de ce pays, la femme de chambre de leur hôtel se fait piétiner par les soldats, sitôt son travail terminé... D’une grande rigueur journalistique doublée d’une qualité artistique exceptionnelle, ce livre alterne témoignages intenses (d’humanitaires, de soldats, de travailleurs forcés) et croquis glaçants sur l’un des pays les plus liberticides de la planète. Avec un but noble, engagé, parfaitement atteint : "Ne pas représenter la douleur de l’Autre (tâche risquée), mais représenter ce que nous comprenons de cette douleur". Le projet Birmanie, la peur est une habitude s'articule autour de trois axes en interaction constante : - Porter à la connaissance d'un public élargi les différents aspects de la situation politique de la Birmanie contemporaine. - Ouvrir et faire partager une réflexion sur ceux-ci. - Participer à l'évolution vers la démocratie de ce pays. Ce projet prétent relayer et appuyer la voix de ceux qui se battent pour qu'advienne une Birmanie démocratique. Loin de se substituer aux organisations de terrain, il s'appuie sur une mise en réseau des compétences et expérences de ces dernières." A découvrir : un extrait de Birmanie, la peur est une habitude