Archives par mot-clé : Anne Baraou

Portraits de femmes

Une demi-douzaine d’elles 5 tomes parus (scénario d’Anne Baraou, dessins de Fanny Dalle-Rive, L’Association, Collection Mimolette) Le monde est petit. Anne Baraou et Fanny Dalle-Rive partent de cette idée simple pour chroniquer la vie de 8 femmes toutes liées les unes aux autres par une connaissance, l’amitié ou simplement une situation commune. Portraits de 8 femmes, 8 vies, plusieurs générations. On suit d’abord Armelle Naïve, trentenaire célibataire et au chômage. Armelle réfléchit beaucoup et se laisse entraîner par ses rêves. Puis c’est au tour de Marine Sex, trentenaire également, libre et largement préoccupée par un sujet dont je tairai le nom pour ne pas heurter les plus jeunes lecteurs d’IDDBD. Son problème est qu'elle ne sait pas "finir" une histoire. Michèle Roman a 40 ans, elle est prof de lettres et écrivain en manque d’inspiration. Elle fait la connaissance d’un auteur italien, rescapé des années de plomb, et tout s’enchaîne. Enfin (en fait je n’ai pas encore lu le tome 5), Véra Haine est une ado de chez ado. Elle en veut à la terre entière (et surtout à sa mère) et puis voilà... Chroniques sans prétention, chroniques intelligentes jouant sur les clichés en les détournant, Une demi-douzaine d’elles est une lecture agréable. Les filles se retrouveront un peu dans le caractère de ses héroïnes, les garçons essayeront encore de comprendre le mystère des femmes (je vous rassure mesdemoiselles, ils échoueront). Des petits formats de chez l’Association qui, sous des aspects simples, demandent une lecture attentive. Si de (trop) nombreuses séries tentent de faire des chroniques du quotidien sans beaucoup de succès, je trouve qu’Une demi-douzaine d’elles réussit son pari : nous divertir avec des états d’âmes sans pour autant se répéter. Chaque héroïne est différente (âge, situation affective, passé...) et diversifie les points de vue sur un même événement. Une demi-douzaine d’Elles est de ces séries qui forment un tout. Du coup, on relit chaque partie avec un plaisir nouveau car tous les albums enrichissent les autres. Un joli travail de scénariste ! A lire : une interview d’Anne Baraou sur BD séléction