Itinéraires De Découvertes de la Bande Dessinée (2006-2016)

Aujourd'hui, Angoulême bat son plein. Les amateurs de BD s'écharpent pour savoir qui doit ou ne doit pas recevoir tel ou tel prix, font la queue pour avoir une dédicace ou découvrir une exposition. Certains boivent des coups ou mangent de la pizza au mètre (si, si, j'en connais !) tandis que d'autres se reposent dans un coin d'une "bulle" en lisant un album de la sélection. Pour IDDBD, c'est le moment idéal pour dire au revoir à tout ce petit monde et surtout à vous, nos lecteurs préférés. Le 30 janvier 2006,  Mike rédigeait le premier article, lançant une aventure qui a duré 10 ans. 10 ans d'écriture, de lecture, de partage, de rencontres, de débats, de mauvaise foi, d'amitié, d'engueulades, d'offuscations, de plaisirs d'écriture... Bref, de grands moments autour, avec et dans la bande dessinée. Aujourd'hui, il est temps pour moi de rentrer au port, de poser mes valises, de laisser la lecture se dérouler sans penser au texte qui suivra. Je laisse la place aux p'tits jeunes (bloguesquement parlant) qui renouvèlent déjà les pratiques, qui s'accommodent aisément des nouveaux supports et pratiquent avec joie tags, lectures communes et autres joyeusetés. Pour ma part, je reste un vieil ours amoureux du texte et de l'image. Mais je ne m'arrête pas par lassitude ou aigreur. Juste parce qu'il est temps. J'ai le sentiment d'avoir "fait le travail" en apportant modestement ma contribution. Si quelques uns ont pu ouvrir un livre grâce à l'une de mes chroniques, j'en suis très heureux. Vous aurez encore l'occasion de les parcourir car, techniquement, le blog reste ouvert. Je tiens à conserver le contenu visible sur la toile. Pas question de jeter plus de 1200 chroniques à la poubelle ! Et si, par hasard, l'un d'entre vous recherche un espace d'expression, je lui laisse gentiment les clefs. De mon côté, je n'ai pas de projet. Je prends une retraite numérique. Mais je n'élude pas un retour sous une autre forme... en équipe peut-être ? Carpe diem comme disait les sioux. Pour terminer, je citerai une interview de Claire Wendling, faite par Quentin Girard sur Libération : "Oubliez Angoulême, oubliez les oscars, oubliez le Goncourt, faites-vous confiance, n’ayez pas honte d’apprécier tout seul ou de détester contre tous." Merci à tous d'être passé nous voir. Sincère amitié. David.

Formation BDA | Une histoire de la bande dessinée adulte depuis 1945

Avant-propos

Le 24 et 25 septembre 2015, j'ai animé une formation de deux jours autour de la bande dessinée pour adultes.  Je vous propose donc, comme lors de la formation manga, de découvrir un dossier fruit de mon travail sur l'histoire du média depuis 1945 dans les trois principales zones géographiques (Japon, Amérique du Nord, Europe). Continuer la lecture de Formation BDA | Une histoire de la bande dessinée adulte depuis 1945

Formation BDA | Censures et émancipations de la bande dessinée (1945-1970)

L'après-guerre est un moment charnière de l'histoire de la bande dessinée moderne. En effet, c'est l'instant où se posent les bases du 9e art. Cependant, jusqu'aux années 1960, une vague de conservatisme réduit considérablement son champ d'expression. Cependant, si les moyens classiques ne leur permettent pas de produire des œuvres à leurs mesures, les auteurs les plus exigeants trouvent rapidement un moyen de se révéler. Continuer la lecture de Formation BDA | Censures et émancipations de la bande dessinée (1945-1970)

Formation BDA|Les années fondatrices d’un nouveau média adulte (1960-1990)

L'après-guerre voit la mise en place d'une censure et la définition de certains codes graphiques mais cela n'empêche pas une nouvelle génération d'auteurs de se révéler et de révolutionner leur discipline. Cette seconde période est riche en création: en Europe les revues spécialisées forment des mouvements artistiques, aux Etats-Unis le Comics Code perd en puissance et les alternatifs connaissent une reconnaissance mondiale. Quant au Japon, l'influence du Gekiga renouvèle profondément le paysage de l'édition manga. Continuer la lecture de Formation BDA|Les années fondatrices d’un nouveau média adulte (1960-1990)

Formation BDA | Affirmation et récupération (1980-2010)

 Après avoir posée les jalons d'une bande dessinée moderne pour un public adulte, l'édition du 9e art se développe autour de grandes figures et voit apparaître une dynamique de création entre éditeurs alternatifs et auteurs exigeant. Le grand public découvre alors des œuvres nouvelles et se les approprient, devenant ainsi de nouveaux standards. Continuer la lecture de Formation BDA | Affirmation et récupération (1980-2010)

Formation BDA | Conclusion : la bande dessinée adulte à la croisée des chemins

Conclusion ?

L'histoire de la bande dessinée adulte est jalonnée de crises, d'incompréhensions, de récupérations mais aussi de grandes œuvres, de grandes thématiques et surtout de grands auteurs qui font partie, pour beaucoup d'entre eux, de l'imaginaire commun. Continuer la lecture de Formation BDA | Conclusion : la bande dessinée adulte à la croisée des chemins

Formation BDA | Bonus : 226 BD à lire pour crâner en soirée

Cette liste n'est pas un "top 226" des BD adultes. Il serait bien prétentieux au vu de l'énorme production depuis 1945 d'essayer d'établir un classement. Il s'agit de propositions de lectures afin de se constituer une culture générale de la bande dessinée adulte. Une fois au bout, vous pourrez commencer à discuter (un peu) dans les soirées du festival d'Angoulême. Continuer la lecture de Formation BDA | Bonus : 226 BD à lire pour crâner en soirée