Hommage à Tatsumi (1935-2015)

Le 07 mars 2015, Yoshihiro Tatsumi est mort à l'âge de 79 ans. Dans la famille des grands auteurs de la bande dessinée japonaise, il faisait partie des pionniers du manga moderne, ceux de la première génération de l'après-guerre marquée par la défaite, la honte et la mort. Yoshihiro Tatsumi venait des classes populaires et s'était lancé dans la carrière de mangaka pour faire vivre sa famille vendant ses planches aux éditeurs spécialisés dans les librairies de prêt. Instigateur avec d'autres collègues du Gekiga dans les années 50, il lance le mouvement d'une bande dessinée exigeante pour adultes. Son œuvre est sombre et se déroule dans la crasse de la pauvreté d'un pays en reconstruction. On y parle de survie, d'angoisses, de psychoses, de viols, d'amour impossible. Les personnages sont des prostitués, des cocus, des ouvriers... Au côté de la lumineuse omniprésence d'Osamu Tezuka, Yoshihiro Tatsumi est le côté obscur de l'histoire, de la création et du développement du manga contemporain. Si le premier a jeté les bases d'un style, le second l'a aidé, par sa radicalité à le faire grandir. 20 ans avant les États-Unis et l'Europe, le manga prenait un véritable essor. Voici son héritage. Ne l'oublions pas. A lire : l'article du monde sur la mort de Yoshihiro Tatsumi A découvrir : son autobiographie Une vie dans les marges A (re)lire : la partie "Les fondateurs du manga moderne" de mon texte "Formation manga" A voir : Tatsumi, l'adaptation d'Une vie dans les marges signée Eric Khoo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *