Chronique | Le temps est proche (Christopher Hittinger)

temps_est_proche_hittinger_bandeauAn de grâce 1301, l'Europe s'apprête à vivre un siècle compliqué. Entre la guerre, la peste, les schismes et autres joyeusetés, la population a bien du mal à se réjouir dans le dernier siècle du « Moyen-Âge ». Et pourtant, Dante, Christine de Pisan ou Giotto annoncent déjà la Renaissance... Oui, le temps est proche. Mais ça reste à prouver dans cet almanach érudit d'un auteur très inventif. En 2013, le festival d'Angoulême consacrait une exposition complète à une association qui avait réussi l'exploit d'être deux fois lauréat du Prix de la Bande Dessinée indépendante : The Hoochie Coochie. Après FLBLB, je découvrais encore un éditeur poitevin (mais fondé à Paris) au nom à coucher dehors. Moi qui me targuait d'être un amateur éclairé, je pouvais rallumer ma chandelle, car , même s'il me semble avoir croisé quelques Turkey Comix, je n'avais pas entendu parler d'eux. Bref, aujourd'hui, je rattrape un peu le temps perdu (ceci est un jeu de mots non prémédité). Cet album fait partie de la catégorie « Drôle d'objet en vérité ». Christopher Hittinger, auteur important du catalogue de The Hoochie Coochie, aborde le thème de la BD historique sous un angle assez inattendu. Personnellement, quand on mélange les termes BD et histoire dans la même phrase, ça me rappelle des lectures peu enthousiasmantes qui ont constitué la base de la bande dessinée traditionnelle voire archi-classique, j'ai quelques plaques qui apparaissent et ça me démange de refermer assez rapidement. Je sais ce n'est pas bien mais j'ai le droit d'avoir moi aussi mes idées préconçues zut à la fin quoi ! Bref, ces récits prennent souvent la forme de simples aventures où la grande histoire ne devient qu'un champ d'action comme un autre, un simple prétexte. temps_est_proche_hittinger Mais ici, l'auteur aborde l'histoire de face, par une idée simple mais terriblement efficace. Son récit prend la forme d'un almanach du 14 siècle à travers 100 saynètes correspondant toutes à une année. 100, pas une de plus, pas une de moins. Elles peuvent prendre des formes diverses, allant de la simple case à plusieurs pages, mais sont toutes classées dans l'ordre chronologique. Le temps passe alors sous nos yeux et devient alors le seul et unique véritable héros de cette comédie humaine violente, belle, teintée de sarcasme ou d'espoirs. Parfois, Christopher Hittinger aborde le simple fait historique, quelquefois il prend le temps de développer ses personnages mais il est toujours le seul à choisir le rythme de son discours, accélérant au besoin, pointant les moments qu'il juge clés. Du point de vue de l'utilisation du média bande dessinée, c'est une œuvre en tout point remarquable. Au bout du compte, et c'est l'ancien étudiant qui avait une nette préférence pour la micro-histoire qui parle, j'ai aimé ce que j'ai lu. Paradoxalement, tout en proposant une suite de faits historiques et donc une structure linéaire, l'auteur montre à sa manière les évolutions globales de la société féodale. Finalement, il développe dans son livre une lecture en diagonale des événements, les reliant les uns aux autres par de minuscules mais probants détails. Résultat, il donne un vrai sens à l'ensemble alors que ce livre aurait pu apparaître au départ comme une suite désordonnée. Mais non, la cohérence est surprenante. Ces 100 saynètes participent toutes à la petite histoire du livre et à la grande histoire de l'Europe du 14e siècle. temps_est_proche_hittinger_atkwood Concernant le dessin, là encore Christopher Hittinger prend le parti de s'éloigner de la tradition de la bande dessinée européenne classique. Il est d'ailleurs beaucoup plus proche du comics d'auteurs. Dans une certaine mesure, il m'a fait penser à la série L'Etoile du Chagrin de Kazimir Strzepek (chez ça & là). Il n'hésite pas à mélanger des personnages réalistes, des bonhommes bâtons, de vagues silhouettes ou des traits animaliers. Côté décors, même travail entre réalisme, finesse et simple évocation. A l'image de son propos, on est surpris de voir une forme de logique et d'homogénéité. Mais la surprise, et surtout l'expérience, est vraiment le maître mot de cet ouvrage. En refermant Le Temps est proche, on a le sentiment d'avoir vécu l'histoire du 14e sous des formes diverses, du plus petit des humains aux plus grands bouleversements de l'Europe. Comment ? On ne sait pas trop. Le lecteur est entraîné dans cette spirale historique. Une année, puis vient la suivante avec son lot de rebondissement. Pourtant, Christopher Hittinger ne se contente pas d'évoquer de simples faits, il crée du lien entre eux et enrichit considérablement son propos. Un beau travail d'auteur et même d'historien. Pour ma part, je signerais bien pour traverser le siècle suivant avec lui et sa perception de l'histoire. A lire : un entretien sur le site du9 A découvrir : le site de The Hoochie Coochie et le site de Christopher Hittinger
temps_est_proche_hittinger_couvLe temps est proche (one-shot) Scénario et dessins : Christopher Hittinger Editions : The Hoochie Coochie, 2012 (20€) Public : Adultes Pour les bibliothécaires : un ouvrage idéal pour un fonds BD alternative. Pas simple pour les petits budgets cependant ou alors avec le lectorat qu'il faut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *