Bibliothèque | Formation : petit lexique à l’usage de vos soirées Otaku

bakuman_3_centre
Bakuman (Obha/Obata)
En complément du dossier Découverte du manga, voici un petit lexique de termes "mangas" classés par ordre alphabétique. Rien d'exhaustif, juste ce qu'il faut pour pouvoir faire le malin avec vos amis geekos. Anime [animé] : terme général regroupant l'animation japonaise. Il regroupe aussi bien les séries télévisées que le cinéma d'animation court et long métrage. Art book : livre de collection consacré à un manga, une anime, un auteur, un jeu vidéo… Boys love : voir le genre Shonen-äi/Shojo-Aï Comiket : le plus grand salon de manga amateur au japon. On y trouve les Dojinshi. Cosplayer (costume player) : personne qui s'habille à la manière d'un héros de manga, d'anime ou de jeux vidéo afin de participer à des rassemblements (conventions) de fans. Chanbara (ou Chambara) : sous-genre du Jidaïmono. Récit de samouraï, combat de sabre. Dojinshi : fanzines ou recueils de manga auto-édités par des amateurs. Ces fanzines sont souvent constitués de parodie des grandes séries. Certains professionnels reconnus publient également leurs propres Dojinshi. Drama : feuilletons reprenant les histoires des mangas avec de vrais acteurs. Les CD-drama reprennent les dialogues sur CD audio. Fanzine : magazine publié par des amateurs ou de jeunes professionnels. Fan service : terme désignant un abus de formules commerciales non justifiées (souvent de jeunes filles en petites tenues) afin d'attirer le public. Fansub : activité de sous-titrage amateur d'anime. Jidaïgeki : Récits dramatiques historiques. Popularié en Europe par les films d'Akira Kurosawa. Le jidaïmono est la version manga. Gankuen : shonen manga se déroulant dans le milieu scolaire Gekiga (image dramatique) : Terme inventé en 1957 par Yoshihiro Tatsumi pour désigner des mangas à l'approche réaliste, sombre, voire révolutionnaire. Courant fort dans les années 60 et 70. Constitue les bases du mouvement alternatif et se place en opposition aux mangas "pour enfants" de Tezuka. Un auteur de gekiga est appelé Gekigaka. Girls Love : voir le genre Shonen-äi/Shojo-Aï Goodies : produits dérivés d'une série. Grapholexique : ensemble de code graphique du manga exprimant des humeurs, bruits, action… Exemples : goutte sur le visage = gêne,  saignement de nez =  vision érotique, passage en négatif = émotion forte et brutale… Hijime : phénomène de persécution d'un élève par ses camarades de classes. Thèmes régulièrement abordé dans les Gankuen. Josei (Ladies Comics / Redikomi) : manga destinée aux jeunes femmes adultes. Equivalent du Seinen. Kashihon : livres et magazines publiés pour les Kashihonya. Kashihonya (librairies de prêt) : boutique de location de livres. Très répandues dans les années 50/60. Kawaï : Mignon, adorable. Utilisé pour désigner certains types de personnages dans un manga.
Hamtaro.Character.full_.1106072
Hamtaro, le plus kawaï des hamsters
Komikku : autre appellation du manga. Transcription japonaise du "Comics" anglais. Manga (image dérisoire) : bande dessinée japonaise. Par extension, regroupe l'anime. Les termes Manhua et Manhwa désigne les BD chinoises et coréennes. Mangaka : auteur de manga. Mecha : abréviation de mechanics qui désigne les séries mettant en scène des robots (Goldorak…) Nekketsu (sang brûlant) : shonen manga qui prône l'amitié et les valeurs viriles (courage, détermination, force…). Sport, Arts Martiaux, Mecha… OAV (Original Animation Video) : Anime réalisé directement pour la vidéo. ONA (Original Network Anime) : Anime réalisé directement pour être diffusé sur Internet OST (Original Soundtrack) : Musique conçue pour une anime. Otaku : désigne une personne passionnés par les mangas, l'animation, les jeux vidéo et produits dérivés. Poussé à l'extrême, l'Otaku devient un Hikikomori, une personne complètement coupée de la société qui ne sort plus de chez elle. Pantsu (petites culottes) : Shonen manga d'humour mettant souvent en scène un jeune homme timide au milieu d'un groupe de jolies filles. Ponchi-e : caricature et illustration de presse. Fait référence au Japan Punch, journal satirique japonais de la fin du XIXe siècle. Story-manga (Rensaï-manga) : désigne une publication de manga en feuilleton (chapitre). Développe une histoire longue. Forme instaurée par Ippei Okamoto dans les années 1920. Senpaï : aîné, marque de respect pour une personne plus âgé. Utilisé par les collégiens ou lycéens pour désigner les personnes des classes supérieurs. Sensei : maître, professeur. Marque de respect pour une personne considérée comme supérieure dans une aptitude donnée. Peut désigner un mangaka. SD (Super Deformed) : caricature minuscule des personnages. Utilisé dans les mangas d'humour. Yomikiri : histoire publiée en une seule fois dans un magazine. Yonkoma : histoire en bande de 4 vignettes. Équivalent du Comics Strip américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *