Mini-chronique | Les sentinelles de l’imaginaire T3 (Jouvert & Kristo)

Retour à Townsville avec Nathanaël, agent du CEC, dont la mission est de rétablir l'ordre dans cette ville du futur. Mais le peut-il vraiment ? L'arrivé d'un nouveau personnage et la lutte des deux entités autrefois amies ouvrent de nouvelles perspectives... En février dernier, j'ai chroniqué les deux premiers épisodes d'un comic book français créé par Kristophe Bauer et Jan Jouvert. Vous qui suivez IDDBD depuis un certain temps connaissez mon amour incommensurable pour les super-héros. Bref, ce n'était pas gagné d'avance. Et pourtant, avec une certaine surprise, je me suis accroché à cette histoire. Faisant appel à de multiples références du genre, prenant parfois des airs "Alan Mooriens" de Watchmen, cet univers futuriste emporte. Dans ce nouvel épisode, après un flashback posant les bases de l'histoire, nous revenons dans le "présent". Les auteurs en profitent pour injecter un nouveau personnage : Rose Darling, une femme flic coriace qui présente la caractéristique d'être là au mauvais moment. De quoi faire basculer sa vie et donner un élan à ce troisième opus. Elle apporte surtout son regard et une autre dimension à l'univers. On découvre un peu plus les différences entre la Townsville moderne et la Townsville Vintage, lieu de pauvreté et forcément de délinquance... voire de révolte. Sans relire les deux premiers volumes, j'ai retrouvé rapidement mes repères. Signe que sous un apparent chaos, ce scénario est parfaitement en place. Le puzzle s'imbrique peu à peu, les événements s'enchainant avec du rythme. Un petit bémol cependant. Parfois, je trouve que quelques cartouches de textes sont superflus. Le dessin gagnant en précision et s'affinant de plus en plus au fil de l'histoire, la voix off pourrait disparaître dans certaines situations sans pour autant gêner la lecture. Mais là, je chipote car globalement, sur les plans graphiques et narratifs, on sent que les auteurs trouvent leurs marques et s'amusent avec leur publication. Bref, cette mini-chronique pour vous dire que ça continue dans ce même élan positif. On a envie de connaître la suite car comme leurs collègues américains, Jan Jouvert et Kristophe Bauer ont l'art de laisser les situations en suspens... Grrrrrr ! Merci à eux pour l'envoi de ce 3e volume (et la citation en 4e de couv', c'est le début de la célébrité !). Bonne continuation et rendez vous sur le site des Sentinelles de l'imaginaire.

3 réflexions au sujet de « Mini-chronique | Les sentinelles de l’imaginaire T3 (Jouvert & Kristo) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *