Mini-Chronique | Übel Blatt T.11 (Shiono)

Il est de retour !

Après 2 ans et demi de pause -  et donc d’attente pour ses lecteurs - Etorouji Shiono renoue avec Übel Blatt, sa série fétiche de Dark Fantasy. Pour plus d’informations concernant cette série, je vous invite à relire notre chronique consacrée aux volumes précédents. Selon ses propres déclarations, l’auteur avait besoin d’un break pour retrouver l’inspiration. Il était arrivé à un tournant de l’histoire. Et en effet, ce nouvel opus semble bien ouvrir un nouveau cycle  avec l’apparition d’un héritier légitime à notre héros. Les cartes sont donc redistribuées tandis qu’un refrain ancien est entonné sous les yeux des protagonistes. Ce tome 11 est donc un nouveau départ et comme souvent, cela signifie replacer les pions avant de faire avancer l’histoire. Quasi-retour au tome 1. Mais, on sent l’auteur impatient et du coup, je reprocherais le côté rapide (voire bâclé) de certaines situations qui auraient méritée peut-être un peu plus de développement. Visiblement, il a eu du mal à retrouver ses habitudes dans les premiers chapitres même si le plaisir revient au fur et à mesure. Cet univers est bouillant et on sent que les possibilités sont multiples. Reste à connaître les choix de scénario, toujours surprenant dans cette série. Il manque quand même le héros, désespérément absent au cours de ce volume.  Pourtant, Koinzell est toujours là, prêt à prendre les armes contre les fameux héros qui l’ont trahi… enfin ceux qui restent. Pas de doutes, la force de cette histoire tient autant à son héros qu’à ses multiples rebondissements. Je ne vais pas trop spoiler sinon je vais m’attirer les foudres légitimes du lecteur déçu. Une histoire qui se relance mais qui n’est pas encore à la hauteur des volumes précédents. On ne s’impatiente plus, mais on veut vite la suite… pour être sûr et certain qu’Übel Blatt soit véritablement une référence.
Übel Blatt (12 volumes, série en cours) Scénario et dessins : Etorouji Shiono Editions : Ki-oon, 2012 (7,50€) Editions originales : Square Enix Public : Ados-Adultes Pour les bibliothécaires : une série référence dans le genre. En espérant que le tome 12 ne tarde pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *