Mini-Chronique | Tétine Man (Long & Nicolas)

Aujourd’hui, j’entame un nouveau type d’article sur IDDBD : les mini-chroniques. Ces billets sont destinés à des albums dont je souhaiterais parler mais qui ne nécessitent cependant pas d’en faire une analyse longue et profonde (hum, hum) comme dans les chroniques habituelles. Je pourrais également les utiliser pour vous signaler la suite de séries déjà présente sur IDDBD. Bref, un peu de tout mais pas du n’importe quoi. Donc c’est parti avec Tétine Man. C’est une BD jeunesse (oui, une BD jeunesse, incroyable ici) que j’ai acheté pour ma fille lors du festival d’Angoulême. Les plus attentifs se souviendront s’en doute de mon article sur le sujet. Tétine Man est un petit garçon de 4 ans qui ne se sépare jamais de sa tétine. Il y puise force, courage, calme. Bref, sans sa tétine, il n’est plus Tétine Man. D’ailleurs ses parents ont abandonné la lutte. Impossible de lui faire enlever. Malgré les quelques quolibets, Tétine Man reste Tétine Man : il est le plus fort. Durant ce premier volume, nous découvrons trois petites histoires qui le mettent aux prises avec les plus furieux adversaires : la petite fille qui voulait passer devant au toboggan, le petit garçon qui voulait lui manger son goûter et sa grand-mère (la plus maline de toute). Mais évidemment… Lecture rapide pour un petit livre mais de très bons moments d’humour intergénérationnel. Ma fille de 4 ans, sa grande sœur, sa maman et moi-même avons beaucoup ri, mais pas pour les mêmes raisons. Les parents y verront une jolie parodie des super-héros, aimeront le côté décalé de l’ensemble. Les enfants se retrouveront dans ce petit personnage malin, stoïque et jamais violent (au contraire). Bref, l'écriture de Christophe Nicolas est efficace et rigolote. Quant au dessin de Guillaume Long, il est aussi très simple. Son petit personnage est, comme souvent avec les enfants, très expressif. Si on ne voit jamais sa bouche, ses yeux et ses attitudes parlent pour lui. Bref, une fois n’est pas coutume, je vous conseille de lire cette BD jeunesse très maline. Et si vous avez des enfants, c’est encore mieux. Une bonne façon de découvrir la bande dessinée pour nos chères têtes blondes. A voir : la fiche album sur Didier Jeunesse
Tétine Man (2 tomes parus) Scénario : Christophe Nicolas Dessins : Guillaume Long Éditions : Didier Jeunesse Public : pour tous, et les parents surtout Pour les bibliothécaires : ah, je ne suis pas spécialiste en BD jeunesse mais je pense que celle-ci vaut le coup !

6 réflexions au sujet de « Mini-Chronique | Tétine Man (Long & Nicolas) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *