Blog | Démarche VS démarchage, précisons…

Amies lectrices, amis lecteurs d'IDDBD, J’ai reçu voici quelques jours, une relance d’un grand groupe de ventes de livres sur Internet (non je ne cite pas de nom) souhaitant nouer un "partenariat" (pardonnez-moi si je pouffe) avec IDDBD. En gros, je mets un lien vers leur "librairie", ça me rapporte des sous si VOUS achetez le livre grâce à MES petits conseils. Un petit "Recommandé par IDDBD" par ci par là et on est bon... N’allez pas croire que ça me rapporterait beaucoup. Malgré leurs sous-entendus, le trafic de notre bon vieux IDDBD n’est pas assez intense pour que j’arrête de travailler pour partir aux Bahamas siroter des cocktails menthe-litchi en recevant les services de presse des plus grands éditeurs internationaux directement par hélicoptères. Je ne serais pas contre mais nous en sommes loin. N’allez pas penser non plus que je me la joue en vous faisant croire que ce blog ne laisse pas indifférent le grand patron marketing de la dite boîte. Pour ça, il ferait mieux d’aller faire un tour sur Bulles & Onomatopées ou chez Mo’ par exemple. Ce n'est pas en étant classé dans les 650000 au classement wikio qu'on pourra faire quelque chose ici. Et quand bien même j'aurais 5000 visiteurs par jour ? Non, ça ne m'intéresse pas. J'avais besoin de faire un billet pour vous l'expliquer ? Pas vraiment, mais le but est tout autre : vous rappeler (et me rappeler par la même occasion) l’espèce de démarche morale – je n’aime pas le mot éthique – que je me suis donné depuis le premier billet de ce blog mais aussi au quotidien dans mon travail de bibliothécaire. Travailler pour le développement de la lecture, ce n’est pas seulement parler de livres (qu’il soit papier ou numérique), c’est aussi défendre la « chaîne du livre ». En particulier, les maillons dont la visibilité est réduite et/ou faible. C’est pour cela par exemple que je n’ai pas hésité à proposer ma candidature aux Agents Littéraires, blog cherchant à promouvoir la petite édition, ou que j'essaye de parler d'albums de maisons d'éditions indépendantes que j’apprécie particulièrement (cf le bandeau de soutien aux requins marteaux). Ce billet est également pour moi l’occasion d'évoquer la loi sur le prix unique du livre dite Loi Lang (oui, oui, celui de la fête de la musique). En tant que bibliothécaire, on pense que tout le monde le sait mais il est important de faire quelques rappels et je m'aperçois que je n'en avais jamais parlé ici avant. En effet saviez-vous que depuis le 10 août 1981, le prix du livre en France est le même partout (avec une remise maximale possible de 5% pour les particuliers) ? En gros, que vous alliez dans une grande chaîne de ventes ou chez votre libraire du coin, vous débourser la même somme. Cependant, la passion du livre, la connaissance, l’écoute  et le partage, vous ne le trouverez pas chez ces grands groupes mais bien au coin de votre rue, chez le libraire indépendant. Et si le libraire n’a pas ce que vous cherchez, il pourra lui aussi le commander. Pensez-y c’est important, surtout avec la probable augmentation du prix de la TVA à 7% sur le livre (pour plus d’explications, c’est par là). Personnellement, si je n’avais pas eu des libraires pour me conseiller, certaines chroniques que vous avez pu lire depuis plus de 4 ans n’auraient pas vu le jour. Alors pensez-y c’est important, parce qu’un bon livre se partage mieux quand on en parle, et que ces libraires savent en parler comme personne (hormis les bibliothécaires bien sûr !). Donc : allez dans vos librairies indépendantes, ils en ont besoin ou vous aussi ! Évidemment, cette démarche est personnelle. Chaque blogueur est libre de nouer un partenariat avec qui il veut et tous les lecteurs de toute la blogosphère d'acheter leurs livres dans les supermarchés du divertissement. Pas de morale, juste une mise au point nécessaire pour moi afin que tout le monde soit d'accord ici. Je m'arrête là et je vais m'atteler à la chronique de... Bah, vous verrez bien !

Cette chronique était sponsorisée par Caniflou. 🙂

22 réflexions au sujet de « Blog | Démarche VS démarchage, précisons… »

  1. j'aime ce que je lis et je le partage.. oui, les gens ne sont pas tous au courant pour le prix unique du livre.. et pis, je suis comme toi : j'ai envie de défendre la chaine du livre.

    1. Oui, c'est dommage que peu de gens connaissent cette loi car elle est vraiment essentielle pour la diffusion et la diversité culturelle. Quant on voit le résultat de l'absence d'un prix unique du CD…

  2. Lol, merci de nous citer 😉

    J'ai déjà été approchée pour ce type de partenariat que j'ai toujours refusé et je déteste trop ce genre de blog qui font une chronique de 3 phrases juste pour pouvoir ensuite claquer un lien vers une boutique en ligne…

    Pour la TVA la question se pose de savoir qui va prendre à sa charge la répercussion du prix. Auteurs et libraires doutent que ce soit à la charge de l'éditeur ou du lecteur… Cela va encore affaiblir un domaine qui n'a vraiment pas besoin de ça.

    1. Je t'en prie 🙂

      Ce billet d'humeur ne vise pas forcement ces blogs "à 3 phrases" comme tu dis. Il y a de très bons blogs qui mettent aussi des liens. Chacun est libre de faire ce qu'il veut après tout. Mais je trouve que c'est important de garder un état d'esprit non marchand, histoire de s'éviter des tentations pas toujours très avouables. De plus, l'annonceur en question est quand même connu pour détourner la loi sur le prix unique du livre, ce qui met en danger beaucoup de petit libraire. Et moi, je les aime bien les libraires.

      Oui, pour la TVA c'est en cours de discussion mais ça sent quand même bien le moisi pour les diffuseurs… On verra.

  3. Merci David pour ton article.

    Ça fait du bien parfois de rappeler les fondamentaux. Je partage ton opinion à 100% et je défends moi aussi les libraires indépendants. La loi Lang est en sursis depuis pas mal de temps déjà, et je crains qu'elle ne finisse par sauter un jour. Ce qui serait une catastrophe. Je serais pas étonné qu'il y ait du lobbying derrière.

    La hausse de la TVA fait très peur. Les libraires (les vrais, ceux qui vont en pâtir) n'ont pas besoin de ça et ont déjà fort à faire pour tout simplement exister. Nous verrons bien…

    1. Oui, j'ai très peur aussi. Très peur d'une uniformisation de la culture du livre comme on le voit malheureusement un peu trop dans les autres médias comme le cinéma ou la musique. Une "élite" qui va chercher difficilement des nouveautés tandis que la majorité se contente de choses pas vraiment exceptionnelles.

  4. Ce qui est inquiétant dans cette hausse de la tva, c'est que le livre n'est définitivement plus un produit à part. Comme le dit Lunch, ça fait un bail que la loi Lang est en sursis, et le devenir des libraires indépendants aussi.

    J'aimerais, d'un point de vue plus professionnel (nous faisons le même métier), un assouplissement du code des marchés publics, afin de ne plus être aussi contraints dans nos choix. Actuellement, nous sommes obligés de multiplier les lots pour pouvoir commander auprès de libraires spécialisés, en oubliant au passage certains car trop anecdotiques dans nos acquisitions (comme les livres en langues étrangères par exemple).

    En bref, même à notre petite échelle, le soutien aux libraires nécessite un militantisme sans bornes!

    1. Salut Tristan (messieurs-dames, voici le deuxième tenancier de B&O), je crois que c'est la première fois que tu interviens ici, alors bienvenu.
      Ta remarque sur les marchés est pertinente et je la partage. En effet, je crois que le but premier des marchés n'est pas atteint… Bien au contraire. On perd beaucoup de temps (et donc d'argent public) à rédiger des cahiers des charges afin de rechercher un improbable qualitatif (obtenir la meilleure offre ?). Du coup, soit on se retrouve avec de gros supermarchés du livre, soit avec de minuscules lots par forcement rentable pour la librairie (et qui nous prend en plus du temps de gestion). Résultat, au lieu de travailler sereinement avec des libraires locaux qui connaissent leur public (et donc le nôtre aussi), on se retrouve à choisir des livres sur catalogue ou avec des professionnels embourbés dans le labyrinthe administratif. Bref, la joie !

  5. J'avais lu l'article des "libraires se cachent pour mourir", bon article. Le reste du blog vaut aussi le détour.

    Pour ma part, les discussions qui ont germé ici et là depuis une dizaine de jours m'invitent à revoir quelques petites choses dans mon fonctionnement… et notamment le lien que j'ai pris l'habitude d'insérer depuis quelques chroniques en bas d'article… hop ! Il va sauter !! L'idée que mon blog me rémunère un peu m'avait tenté mais au final, et vu mon budget BD, c'est ridicule de tenter de grappiller 10 francs 6 sous qui ne viendront jamais de toute façon. Le métier de libraire est précieux, autant le préserver

    1. Oui le blog du Libraire est bien sympa c'est vrai !
      Pour le coup, je n'avais pas vu ce lien à la fin de tes articles ^^
      Je comprends que tu te sois laisser tenter mais je crois que c'est plus une boîte de Pandore qu'autre chose. Mais comme je l'ai dit, chacun est libre.
      Je ne savais pas qu'il y avait eu autant de discussion à ce sujet en ce moment. Cmme quoi, je peux être inspirer parfois ^^

  6. Bravo David ! Je partage ton avis à 200 % ! Vive les libraires indépendants et pourquoi pas une TVA à 2,1 % sur le livre (c'est le taux appliqué à la presse…) ? En tout cas, ça fait toujours autant de bien de te lire…

  7. Je crois que c'est une utopie mon cher Mike ce que tu dis là. Mais j'aime bien les utopistes, ça permet de rêver 🙂

    J'avais pas vu ton lien non plus Mo' (sauf depuis que j'ai été voir).

    Je suis pour ma part très réfractaire à ce genre de procédés. Tiens, pour la peine, j'ai donné 250 euros à mon libraire ce soir !

    À la bonne heure !

  8. "Le militantisme sans bornes" existe depuis de nombreuses années, fort heureusement … maintenant existera t-il encore et encore ? ne dit-on pas de générations en générations … c'est le bon filon !!

    Je ne savais pas non plus pour la taxe "presse" … et elle va augmenter également ou pas ?

    Le lien "en bas d'article" chez toi Mo, je l'avais vus … il m'avait surpris d'ailleurs même si je ne t'en avais pas parlé … mais comme dit Davis, chacun est libre !

    Perso, mon blog est sans pub, et sans sous de ma part … après avec un partenariat,, je dis pas non, faut voir le deal !! Mais effectivement, je serais de ceux à dire 'non', contre un échange de lien pour aller acheter en cliquant suite à mon avis de lecture … Sans suite !!

    1. Peut-être y'a t-il une prise de conscience finalement ? Même si j'ai un peu l'impression de prêches des convaincus.
      Enfin, l'important est d'en parler 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *