Chronique de vacances #5 | Blast au cinéma ?

Lu sur Bodoï, Manu Larcenet aurait pour projet d'adapter sa dernière série, le très fameux et très obscur Blast. Nouvelle aussi surprenante qu'enthousiasmante, tant Manu Larcenet n'a jamais été un grand admirateur du travail en grosse équipe. Mais il est vrai que de tous ces livres, Blast est sans doute celui qui peut le mieux s'adapter au cinéma : une histoire sombre, aux rebondissements infinis et surtout un anti-héros à la présence certaine. Et puis rappelez-vous la bande annonce du tome 2, hum ? Ça donnait déjà envie, non ? Une expérience unique pour lui et qui n'en appellera certainement pas d'autres  " ce sera probablement ma seule expérience en la matière. Je vais mettre dans ce film tout ce dont j’ai rêvé et que j’aime dans au cinéma : Jim Jarmusch, les frères Coen, des documentaires… Je serai sans doute vidé ensuite, et très content de revenir à la BD." En attendant le tome 3 de cette énorme série, on rêve un peu...

6 réflexions au sujet de « Chronique de vacances #5 | Blast au cinéma ? »

  1. Déjà ??!!! Mais la série n'est même pas terminée !!

    En tout cas, comme toi, je m'en réjouis… très curieuse de voir le résultat alors qu'habituellement, je ne suis pas friande des adaptations cinématographiques

    1. A mon avis, ça fait bien longtemps que la série est terminé dans la tête de Larcenet… Ce n'est pas encore paru c'est tout.
      Reste à voir si le portage sur grand écran donnera quelque chose. Après tout ce n'est pas le même métier.

  2. je ne sais pas si elle est si avancée que tu le dis. Avais-tu vu l'émission "Un monde de Bulles" du 6 mai dernier… vu le délai qu'il y a entre chaque tome, vu qu'il part sur une série de 5 tomes… les choses ont encore le temps de bouger un peu ^^

    1. Oui j'ai vu l'émission. Je ne sais plus si c'est celle-ci mais je me souviens l'avoir entendu dire que cette il l'avait en tête depuis très longtemps. En plus, vu le profil de cette œuvre, des quantités de détails, un récit à la première personne, je penche plutôt sur le "bien en place".
      Et entre nous entre 1 an et 1 an et demi, ce n'est pas un rythme lent pour de la BD. Vu sa manière de procéder sur cet album (des grandes cases faites comme des tableaux et ré-agencé ensuite) , je trouve même ça rapide.
      Je doute, à deux ou trois détails près, qu'il modifie beaucoup de choses.

  3. Si cette info se révèle fondée, j'en connais qui vont être heureux ! (et je ne serai pas la dernière à en faire partie 🙂 )

    Je suis assez d'accord avec toi David, surtout quand on voit le temps que certains auteurs/illustrateurs mettent à faire une suite (les gars, va falloir sérieusement penser à faire les derniers tomes de De Cape et de Crocs et de La licorne, maintenant, hein !), on sent que Blast est vraiment l'aboutissement d'une réflexion de longue date…

    Bref, quoi qu'il en sorte, ce sera époustouflant (ouais, Larcenet pour moi, c'est un peu Midas) et j'ai vraiment hâte de continuer à ressentir le Blast en découvrant son travail 🙂

    1. Larcenet / Midas… J'aime bien l'idée. Même si le destin du pauvre Midas…
      Concernant l'info, je pense qu'elle est plutôt fondé, Larcenet n'aurait sans doute pas laisser une énormité de ce genre. En revanche, je penche que ce n'est qu'un projet et comme tous les projets, il existe une différence entre l'idée de départ, sa mise en place et le résultat. Le chemin risque d'être long et douloureux. Je me souviens avoir entendu parler de l'adaptation cinéma du Chat du Rabbin vers 2002-2003, il n'est arrivé sur nos écrans que cet été. Alors patience !
      Et la patience, c'est la vertu principal du lecteur de bande dessinée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *