Chronique | La position du tireur couché

positiondutireurcouche_tardi_manchettedessins et adaptations de Jacques Tardi d'après le roman de Jean-Patrick Manchette (1981) Editions Futuropolis (2010) Public : Adulte et amateur de roman noir Pour les bibliothécaires : Manchette est un incontournable en RP, Tardi est incontournable en BD... ça résume la situation.

Voyage en Néo-Polar

Monsieur Chistian est un tueur à gages. Monsieur Christian veut raccrocher. Mais il oublie que dans son métier, il ne suffit pas de le dire pour pouvoir le faire… Jean-Patrick Manchette est un auteur à part, hors des sentiers battus de la littérature, l’un des maîtres français du néo-polar. Avec Manchette, on aborde la littérature dans ce qu’elle a de plus noire et contestataire. Le néo-polar est un monde obscur, urbain, où l’extrême violence est la règle d’or, où les personnages sont des marginaux et des exclus, où l'histoire souligne les dérives de la bonne morale. Avec Manchette, c’est aussi l’écriture, chirurgicale, froide et malgré tout d’une grande complexité. Une écriture qui vous fait partir dans un univers glauque, froid et dérangeant. C’est l’écriture d’un virtuose. Tardi est également un auteur à part, un auteur exigeant mais aimé du grand public grâce à des œuvres populaires de qualité. La liste de ses succès est très longue mais on y retrouve de nombreuses adaptations d'auteurs célèbres : Léo Mallet (Nestor Burma), Jean Vautrin (Le Cri du peuple) , Daniel Pennac (La débauche) sans oublier la magistrale illustration du Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline… Et puis il y a Tardi & Manchette. Tardi a déjà signé l’adaptation de Le petit bleu de la cote Ouest en 2005. Mais avant la mort de Manchette en  1995, les deux créateurs avaient déjà travaillé ensemble sur Griffu (1978). L’alchimie entre ces deux-là est diabolique. Il faut reconnaître que le positiondutireurcouche_tardi_manchette1dessin de l'un s'accommode parfaitement de l’écriture de l'autre. Le souci du détail, le noir pesant immédiatement sur les épaules du lecteur de la BD ou du roman et ce rythme faussement nonchalant menant, on le devine, vers le drame. Froidement mais régulièrement, la trame de l’histoire se déroule, les pages se tournent et l’atmosphère gagne en épaisseur. Et on se rend compte, dans l’adaptation de Tardi comme dans le roman original, que les détails, les sensations, l’environnement des personnages sont bien plus importants que l’histoire en elle-même. Les "héros" n’ont rien d’attachant, ils sont juste des bouts d’humanité jetables et interchangeables. Et pour faire passer cette impression, Tardi a su remplacer les mots par le dessin. Il a créé un récit de bande dessinée sans trahir l’esprit original. Comme si Manchette lui-même avait signé l'écriture de la BD... comme en 1978. Par cette réussite, l’album devient vraiment impressionnant et transporte le lecteur de bout en bout jusqu'à l'ultime et surprenant soubresaut d'un récit finalement marqué par la souffrance et la mélancolie. Bref, grand amateur de l’œuvre de Jean-Patrick Manchette, un peu moins de celle de Tardi (mais tout de même), je suis ravi d’avoir pu redécouvrir un des romans les plus intéressants de l’œuvre du grand maître du néo-polar. La BD se départie du roman original tout en y restant très fidèle. Je remercie les éditions Futuropolis (et Mo' aussi) pour m’avoir fait découvrir cet album. Une de mes très bonne lecture de l’année sans aucun doute ! A lire : l'article du Comptoir de la BD A lire : la chronique de sceneario.com A écouter : des extraits de l'interview audio de Tardi sur le blog de Futuropolis

2 réflexions au sujet de « Chronique | La position du tireur couché »

  1. Je ne connaissais pas Manchette, que j'ai découvert en offrant les 2 BD de Tardi à mon amie, férue de polars…

    Apparemment, un autre bouquin vient de finir d'être adapté en BD (2 vol.), "La princesse du sang" (pas encore lu).

    (s) Ta d loi du cine, "squatter" chez Dasola

    1. N'hésite pas à lire Manchette, c'est un très grand auteur. Une écriture fine et dynamique. Je suis très fan.
      Merci pour l'info concernant la nouvelle adaptation d'un de ses romans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *