O’Boys / Philippe Thirault

Le pitch du jour...

... devrait nous permettre de commencer cette année sous les meilleurs auspices ! O'Boys, de Philippe Thirault au scénario et Steve Cuzor au dessin, rassemble en effet un nombre impressionnant des ingrédients que l'on aime retrouver dans une bonne bande dessinée. Le dessin tout d'abord, qui accroche l'oeil par sa qualité. Ici, c'est du Steve Cuzor. C'est donc du solide, du beau. Quant au scénario, il est basé sur les personnages d'Huck Finn (le héros de Mark Twain) et de Charley, un Noir du Sud des Etats-Unis, partis sur les routes pour échapper à leurs destins. Et Dieu sait que dans l'Amérique des années 1930, le destin peut parfois peser bien lourd...

"Mississippi, 1931. L'un est blanc, l'autre noir. Le premier s'appelle Huck Finn, le second Charley Williams. Huck vit avec son frère sous la férule de leur père, alcoolique et trafiquant minable. Il adore traîner dans les « juke-joints », ces sortes d'épiceries transformées en cabarets, le soir, où les Noirs viennent chanter leur blues. C'est là que Charley travaille dur pour Mortimer Denis, un éleveur de poissons-chats chez qui Huck finit par être placé."

A découvrir : le dossier O'Boys (bande annonce, fiche album, interview...) sur le site de Dargaud

A regarder : la critique de France 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *