« Broc » hanté…

Jason Silverstone (scénario de Vinson, dessin de Corso, éditions Ankama, 2008)

Voilà un bien bel album présenté par ses auteurs comme un one-shot mais qui recèle pourtant en lui-même toutes les ressources pour constituer le premier tome d'une bien belle série. Un personnage principal, Jason Silverstone, un jeune "brocanteur-antiquaire-traficant" au caractère bien trempé, une galerie de personnages secondaires tous indispensables et, surtout, des décors époustouflants : d'Urballia, une mégapole du plaisir et de l'argent faciles, à ses bidons-villes périphériques... jusqu'à l'autre monde, celui par qui le chaos arrive !

Si le scénario de Vinson est à la hauteur de bien des superproductions du 7ème ou du 9ème art, le dessin de Corso l'illustre de façon aussi efficace que belle. Qu'il s'agisse du récit ou des planches, le rythme ne faiblit jamais sans pour autant fatiguer le lecteur. On se laisse ainsi embarquer dans l'univers imaginé par Vinson sans appréhension aucune : on sent instinctivement que le scénariste connaît bien le terrain et qu'il ne nous perdra pas dans les méandres de son histoire. De même pour la mise en image de Corso : on devine qu'il a dû longuement réfléchir au design d'Urballia et des personnages qui la peuple. Tout est cohérent, y compris même dans le monde parallèle. Le lecteur ne peut donc non seulement pas se perdre mais il reste en plus en terrain sinon connu du moins suffisamment familier pour y évoluer sans appréhension.

Mais au fait, et l'histoire dans tout ça ? Ah, pour ça, le plus simple est certainement de relire le pitch que vous avait présenté IDDBD le mois dernier...

A découvrir : Jason Silverstone sur le site d'Ankama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *