Les sorties récentes… Part II

IDDBD a repéré pour vous (suite)...

IDDBD a fait un petit balayage des sorties récentes pour en faire un tir groupé de pitchs du jour ! Il y en aura encore demain (on essaye de ne pas trop vous gaver d'un seul coup !)...

Muraille - Tome 2 : Gynécée (scénario de Francis Laboutique, dessin et couleurs de Inaki Holgado, éditions Paquet)

Le dessin est très beau et le scénario est aussi original que Alim le tanneur... C'est dire !

Résumé du tome 1 : "Sur un monde marin où le bois est rare, une civilisation humaine, guidée par une religion basée sur le dogme du Cycle, a entrepris de bâtir une gigantesque muraille pour parcourir l’océan à la recherche de terres habitables. Depuis des siècles, le formidable édifice progresse inexorablement.
Mais aujourd’hui, le Cycle est en péril car Muraille s’est immobilisée…"

Résumé du tome 2 :Chantier, les bâtisseurs sont désemparés. Ils n’ont plus de travail faute de matières premières et la révolte gronde. Le Révérend Coordinateur Echauguette part pour un long voyage qui doit le mener jusqu’à la sainte Carrière. Il sera accompagné du Rapporteur Galil et de Cimont, le novice. Première étape : le Gynécée, l’univers des femmes où le coordinateur espère découvrir la trace de ses convois. C’est sans compter avec les deux fugitifs qui se sont mêlés à sa caravane, Coraille et son protecteur inattendu, le chef de cohorte Laistair Combe…"

A découvrir : des extraits sur le site des éditions Paquet

The bridge (scénario et dessin de Michel Koeniguer, couleurs de Mossa José Andres, collection Solo, éditions Paquet)

Un récit de guerre qui ne s'arrête pas à la seule évocation du conflit... Excellent.

"Irak, région de Kerbala. Une section du premier régiment de reconnaissance du corps des marines est en embuscade dans un village abandonné. Parmi les hommes, le caporal Enrique Chavez, qui vient de passer cinq jours en permission au pays. Cinq jours durant lesquels il a dû faire face aux difficultés familiales tout en faisant abstraction de la guerre, des attentats et se dire que malgré tout, ça a un sens d'être là-bas."

A découvrir : 8 planches sur le site des éditions Paquet

L'Angélus de midi (scénario et dessin de Manu Larcenet, éditions Les Rêveurs)

Soyons clairs : c'est du Manu Larcenet, nous sommes fans, n'attendez donc pas un avis objectif. Cela dit, c'est tordant !

"Le célèbre Professor Pedro-Joao Himmelkopf, seul scientifique au monde à s'intéresser à la crise de la quarantaine nous propose à travers une étude sur plus de 200 pages de comprendre le comportement de l'humain face à ce douloureux problème. A mi chemin entre le roman, et la bande dessinée, l'Angelus de midi explore à travers un ton inédit chez Manu Larcenet l'humour et la dérision."

La légende des nuées écarlates (scénario et dessin de Saverio Tenuta, éditions Les Humanoïdes Associés)

Je ne l'ai pas encore lu mais le sujet et le dessin me donnent l'impression d'être assez somptueux...

Résumé du tome 1 : "Au Japon, dans une lointaine époque où règnent encore les esprits de la nature, Raido, le ronin amnésique, erre sans but. Des voix mystérieuses parlant de mort hantent son esprit et elles le conduiront tôt ou tard à la folie. Dans son voyage en quête de son passé, il parvient à la Ville qui Parle au Ciel, ultime rempart contre la glace qui avance inexorablement dans ces terres oubliées.

Les marionnettes de bois du bunraku, mues par les mains habiles de la jeune Meiki, content la sombre histoire des nuées écarlates. Après la rencontre de la marionnettiste avec le ronin, les fables semblent devenir de plus en plus réelles aux yeux de Meiki. Des loups venimeux, d'hostiles divinités, d'anciens guerriers samuraïs qui suivent la voie de l'épée... Le monde est renversé, les marionnettistes deviennent des marionnettes dont les fils sont tirés par d'antiques divinités vindicatives. La shogunaï de la ville cherche à dissimuler tout cela alors que la blanche étendue de glace avance comme pour submerger et purifier ses crimes.

<< Le passé n'a plus d'importance désormais, la nature n'existe plus, ni les restrictions, ni le moindre contrôle. Il n'existe plus que nos membres, chauds de vie et libres pour l'éternité. Je suis Ryin Fujiwara, votre libératrice, et cette ère est celle de la chair. >>"

Résumé du tome 2 : "La Ville qui Parle au Ciel dort sous la chape blanche de l'hiver. Mais lentement la neige fond et les secrets enfouis apparaissent au grand jour. Raido a retrouvé ses épées et, avec elles, ses souvenirs. La marionnettiste Meiki l'aide à trouver un sens aux visions qui l'envahissent. La jeune femme découvre que les monstres de ses fables deviennent toujours plus réels ; il lui faudra bientôt les affronter. Alors que l'homme ordinaire croit jouir de son libre-arbitre, tous ici savent que la vie n'est qu'un tourbillon de feuilles que le vent emporte et dont les bruissements masquent nos cris de désespoir. Auteur complet au ton et au graphisme résolument nouveaux, découvert dans La Ville qui Parle au Ciel, Tenuta confirme avec ce second tome son extraordinaire talent."

A voir : les planches sur le site des Humanoïdes Associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *