Chronique de vacances

Le pitch du jour Neuro # 2 (scénario et dessin de Yusei Matsui, collection Shônen, éditions Glénat, 2008) Comme nous vous le disions le 24 juin dernier, IDDBD s'est régalé à la lecture du premier tome de Neuro, dans lequel un être venu d'une autre dimension s'incruste ici bas pour résoudre, aux côtés de Yako une jeune lycéenne, les mystères qui passent à sa portée et dont il se nourrit. Le deuxième tome est sorti hier et la première impression d'IDDBD se confirme : Neuro est certes un manga léger mais qui se laisse déguster avec plaisir, comme ce petit vin rosé de l'été (qui, contrairement à Neuro, doit se consommer avec modération...). "Yako et Neuro essayent de résoudre une énigme tortueuse : comment et pourquoi le patron d’une entreprise qui monte des arnaques a-t-il été tué ? S’ils réussissent, ils pourront prendre possession des locaux et y installer leur agence de détectives. La seconde histoire tourne autour du mystère d’une chanteuse japonaise connue et adulée à travers le monde, qui cherche à faire la lumière sur les suicides de ses deux producteurs. Mais que cache-t-elle ? Yako va se retrouver, littéralement, sur le devant de la scène !" A lire : le pitch du tome 3, qui sortira le 22 octobre 2008, et celui du tome 4 dont la date ne parution n'est pas encore connue à ce jour

Chronique de vacances : sceneario.com

L'info du jour Félicitations à Sceneario.com pour ses 10 000 fiches BD !! Et après, vous vous étonnerez qu'IDDBD ait fait de Sceneario.com son site de référence ! Vous y trouverez des critiques pertinentes et bien écrites, des interviews d'auteurs, des concours et plein d'autres choses encore (mais ça, c'est à vous de le découvrir...). Allez, longue vie à Sceneario.com, à ses chroniqueurs et à la BD !!

Chronique de vacances : Info du Jour

L'info du jour L'info du jour, c'est l'exposition de dessins, d'aquarelle et de planches de Dominique Bertail à la galerie Arludik de Paris (12-14 rue Saint-Louis en l'Ile dans le 4ème), tout au long du mois de septembre (à partir du 9). Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Dominique Bertail, il est l'auteur de la saga napoléonienne Shandy (publié aux éditions Delcourt), d'une histoire dans le sulfureux album Premières fois et, actualité oblige, le dessinateur du premier tome de Ghost Money, un thriller politique d'anticipation sorti il y a trois jours chez Dargaud. Bref, pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Dominique Bertail, il suffit de savoir qu'en quelques albums, il est devenu l'une des valeurs sûres de la BD actuelle, un dessinateur talentueux, c'est-à-dire un véritable artiste comme les aime IDDBD... A lire (absolument) : les deux tomes de Shandy en intégrale sur le site de Coconino, auxquels s'ajoutent des croquis, des études, des story-board... Le plus de Coconino : les planches ont été redécoupées pour pouvoir être lues facilement sur un écran d'ordinateur. Un régal ! A voir : la bande-annonce de Ghost Money sur le site de France 5 A lire : l'interview de Dominique Bertail sur le site de Dargaud A visiter : le site de la galerie Arludik

Chronique de vacances : Jason Brice

Le pitch du jour Jason Brice - Tome 1 : Ce qui est écrit (scénario d'Alcante, dessin de Milan Jovanovic, couleurs de Sébastien Gérard, collection Repérages, éditions Dupuis, 20 août 2008) Il y a des collections comme cela, dans lesquelles on peut piocher des albums sans risquer de se tromper. La collection Repérages des éditions Dupuis est de celles-là. Il n'est donc pas étonnant qu'IDDBD ait repéré le premier tome de Jason Brice, une série qui nous promet du suspens et de la tension dramatique comme on les aime, dans l'univers du paranormal qui plus est. Pour vous en convaincre, il vous suffit de lire ce qui est écrit... "Londres, 1920. Au lendemain de la Grande Guerre, nombreux sont les médiums et autres spirites qui contre espèces sonnantes et trébuchantes permettent à des mères ou épouses éplorées de "communiquer" avec leur fils ou mari disparu. Jason Brice, cartésien de nature et détective de profession, propose sa lucidité et ses services à ces femmes prêtes à tout croire. Il démonte les trucs, astuces et arnaques de ces marchands de l'occulte, pour qui le paranormal est un fonds de commerce très lucratif. Désabusé par l'inhumanité des uns et la naïveté des autres, Jason Brice ne croit plus en grand-chose, et certainement pas aux forces obscures ! Jusqu'au jour où une jeune et jolie femme lui demande d'enquêter sur un mystérieux livre où est raconté par le menu son proche assassinat..." A voir : la bande annonce du premier tome de Jason Brice A savoir : comment Alcante a eu l'idée de cette série ? Réponse sur le site des éditions Dupuis...

Chronique de vacances : Le Maître de Benson Gate (Fabien Nury & Renaud Garreta)

Le pitch du jour Le maître de Benson Gate (scénario de Fabien Nury, dessin de Renaud Garreta, couleurs de Jean-Jacques Chagnaud, lettrage de François Batet, Dargaud, 2008) Vous pouvez commencer à lire ici (en cliquant sur le texte) le pitch du 2ème volet (qui sort aujourd'hui) du Maître de Benson Gate, une des nombreuses et superbe série imaginée par le talentueux Fabien Nury (dont IDDBD ne dira jamais assez de bien...). Mais vous pouvez aussi (et surtout) aller le lire sur le site Dargaud où vous pourrez également découvrir la bande-annonce de la série ! A lire : la fiche album du second tome du Maître de Benson Gate A voir : la bande annnonce de la série

Chronique de vacances : Les Gens honnêtes (Gibrat & Durieux)

Le pitch du jour Les gens honnêtes (scénario de Jean-Pierre Gibrat, dessin de Christian Durieux, collection Aire Libre, éditions Dupuis, 2008) Et oui, c'est comme ça : ça se bouscule au portillon des sorties Dupuis. Hier, IDDBD vous invitait à découvrir Ethan Ringler, aujourd'hui c'est au tour de la première partie de la série Les gens honnêtes (paru hier, donc déjà disponible...). C'est du Gibrat, c'est de la collection Aire Libre, c'est un sujet profondément humain et le dessin est bon... franchement, on ne prend donc pas de risque à vous recommander Les gens honnêtes. En toute honnêteté. "Aujourd'hui, Philippe fête son anniversaire. 53 ans, déjà. Sa maison est confortable, ses enfants sont grands, sa mère est bavarde, son nouveau vélo est magnifique. Une belle tranche de vie, dans la simplicité, l'honnêteté. Mais celui qui empoisonne le gâteau, c'est le patron de Philippe quand il lui annonce son licenciement. Victime collatérale de la mondialisation, Philippe coule à pic. Perd tout, même son toit. Mais cette plongée au coeur de lui-même va lui permettre d'ouvrir son regard sur les autres. Les gens honnêtes n'ont rien d'ordinaire." A lire : douze planches sur le site Aire Libre

Chronique de vacances : Ethan Ringler (Fillipi & Mezzomo)

Le pitch du jour Ethan Ringler, agent fédéral - Tome 4 : L'homme qui est mort deux fois (scénario de Denis-Pierre Filippi, dessin de Gilles Mezzomo, collection Repérages, éditions Dupuis, 2008) Vous connaissez l'immodérée passion d'IDDBD pour le western, vous vous souvenez peut-être de la chronique que nous vous proposions au sujet des deux premiers tomes de la série Ethan Ringler et de l'info du jour concernant le troisième opus. Vous ne serez donc pas étonnés qu'IDDBD vous propose de dévorer aujourd'hui même le quatrième tome qui s'annonce au niveau des trois précédents, c'est dire la qualité de cette série incontournable... "Marchant en funambule sur le fil ténu qui sépare le bien du mal, Ethan Ringler risque à tout moment de glisser du mauvais côté de la force. Agent fédéral infiltré dans le milieu new-yorkais, notre héros s’est déjà surpris à se complaire dans le monde de l’interdit. Un funeste jour, sans avoir pu l’anticiper, il se retrouve désemparé, tenant au bout de son arme un témoin gênant qu’on lui demande d’abattre pour prouver sa "loyauté" au monde de la grande truanderie. Tuer un innocent ou mourir en traître d’une balle criminelle, cruel dilemme quand on est un fils de bonne famille…" Rappel de l'histoire de la série : "Métis né à Londres d'un riche Anglais et d'une Amérindienne, Ethan Ringler a posé ses valises à New York, bien décidé à en savoir plus sur sa double identité. Très vite embringué dans les rangs de la police fédérale, notre jeune héros se voit confier un rôle de taupe auprès d'un notable aux mains suspectes. Obligé de cacher en toutes circonstances sa véritable identité, alors même qu'il ne sait pas exactement qui il est, Ethan essaie tant bien que mal de progresser dans sa quête identitaire." A lire : la fiche album sur le site des éditions Dupuis

Chronique de vacances : Le cercle de Minsk (Giroud & Stalner)

Le pitch du jour Le Cercle de Minsk (scénario de Frank Giroud, dessin de Jean-Marc Stalner, collection Graffica, éditions Glénat) Disons-le encore une fois, en matière de BD francophone, nous avons la chance d'avoir une belle brochette de scénaristes de talent, toujours prêts à nous concocter des récits passionnants mêlant Histoire, politique, et philosophie. Frank Giroud fait évidemment partie de cette bande de scénaristes. Il nous avait déjà convaincu avec le Décalogue. Son Cercle de Minsk confirme encore une fois son talent de conteur. Avec de tels artistes, la BD n'a décidément rien à envier au roman ou au cinéma... Le troisième et dernier tome du Cercle de Minsk sort le 27 août prochain chez Glénat (en même temps que la réédition des deux premiers tomes). Ce qui vous laisse quelques jours pour vous précipiter sur les deux premiers opus (parus chez Albin Michel)... "Le cercle de Minsk : à l'origine, 5 soldats idéalistes qui, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, découvrirent un incroyable trésor de guerre. Un pactole qui pourrait les rendre riches à milliards. Mais là où d'autres auraient brûlé leur bonne fortune en plaisirs terrestres, les 5 hommes choisissent l'utopie. Ils vont consacrer cette corne d'abondance à la création d'une république parfaite, d'où la guerre sera à jamais bannie. Près de 60 ans après, le projet se construit lentement et dans le plus grand secret, mené génération après génération par les descendants des cinq fondateurs du Cercle qui ont fait fructifier leur trésor dans des proportions phénoménales. C'est maintenant au tour de Iannis, médecin cabochard et franc-tireur, d'endosser la charge que tenait son père au sein du groupe. Une charge dont il n'a que faire, mais qui va lui coûter beaucoup... peut-être même sa soeur. Car il semble qu'autour du Cercle de Minsk gravitent non seulement de colossaux enjeux, mais aussi de nombreux tueurs..." A lire : la fiche album du tome 3

Chronique de vacances : Ardulik

L'info du jour Allez, vous penserez peut-être qu'IDDBD gonfle son ego telle la grenouille qui voulait se transformer en boeuf. Peut-être aurez-vous raison mais n'empêche, nous ne sommes pas peu fiers du courriel reçu il y a quelques jours de la galerie Arludik de Paris qui nous tiendra informés de leur actualité. "Et alors ?", direz-vous. Et alors, créée en 2004 par Jean Jacques et Diane Launier, Arludik est désormais LA galerie phare de l'art ludique, ce courant de l'art contemporain dédié aux "oeuvres originales issues du film d’animation, du cinéma, de la bande dessinée, des mangas, du jeu vidéo". Si vous vous souvenez de l’exposition "Miyazaki- Moebius" au Musée de la Monnaie de Paris (110 000 visiteurs en trois mois), justement organisée par Arludik, vous comprendrez de quoi je veux parler. Lorsque vous aurez visité le site de la galerie ou franchi ses portes, vous réaliserez alors l'importance de ce lieux d'exposition et des passionnés qui l'animent. Pour des amoureux de la BD, et du dessin en général, comme l'est IDDBD, vous présenter régulièrement les expositions et l'actualité d'Arludik est un vrai privilège. Cela conforte aussi de notre conviction profonde de l'intérêt artistique majeur de la bande dessinée, trop souvent mésestimée par ailleurs... A savoir : vous avez jusqu'au 23 août pour admirer (et acheter) les oeuvres de quatre artistes des studios PIXAR (Bill Presing, Enrico Casarosa, Jennifer Chang et Scott Morse), que vous pourrez découvrir sur le site de la galerie A visiter : le site de la galerie Arludik