Sans vouloir vous froisser…

Le dernier cow-boy raisonnable et autres histoires (scénario et dessin de Daniel Merlin Goodbrey, éditions Actes Sud-L'An 2, 2008) Pour faire suite à la critique de David Taugis sur UniversBD.com, et contrairement à lui, IDDBD a été "ravi de se prendre au jeu et de jongler comme Daniel Goodbrey avec son inspiration zigzagante". Mais il est vrai, comme l'indique David Taugis, que "le lecteur choisira vite son camp" ! Le dernier cow-boy raisonnable et autres histoires appartient à ce genre de BD que l'on aime ou que l'on déteste irrémédiablement : pas de place pour les tièdes au pays de la Terre défroissée ! La Terre défroissée ? Oui, c'est là que Daniel Goodbrey situe les aventures de ces héros. Imaginez que la Terre, notre Terre, celle que nous croyons si bien connaître, se contracte tout à coup puis se détende en se défroissant peu à peu. Que croyez-vous qu'il adviendrait ? Un jeune pourrait saigner des scorpions, une cow-girl déterminée pourrait aller récupérer son frère au beau milieu d'une ville de far-west nommée Démence, un homme au cheveux long pourrait vouloir récupérer sa maison volée par un frère et sa soeur, démiurges extra-terrestre en mal de formes... Bref, sur la Terre défroissée, le fond sonore pourrait être une chanson de Thieffaine ou de Bashung, dont les mots paraissent nous rattacher à notre réalité alors qu'ils nous en éloignent chaque fois un peu plus. Quant à la forme, les choix graphiques de Daniel Goodbrey paraîtront froids, voire glacés, et vides (pour ne pas dire creux) aux lecteurs qui n'auront pas aimé son univers. Pour IDDBD, le style de Daniel Goodbrey est certes radical mais parfaitement adapté aux récits hallucinés qu'il nous raconte dans Le dernier cow-boy raisonnable et autres histoires : comme pour les chansons que j'évoquais, son trait "américain" nous donne l'impression que nous sommes encore ici alors que nous avons déjà franchi les frontières de sa Terre défroissée... A voir et à lire : quelques planches sur le site des éditions de L'An 2 A visiter : le site de Daniel Goodbrey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *