Les Aventures de Boro, reporter photographe T1 &2 (scénario de Dan Franck, dessins de Marc Veber, Casterman, 2007)

Les aventures de Boro, reporter photographe - Tomes 1 et 2 : La Dame de Berlin (scénario de Dan Franck, dessin de Marc Veber, collection Ligne Rouge, éditions Casterman, 2007) Il y a quelques jours, Redwan vous parlait de Corto Maltese. Les aventures de Boro, reporter photographe n'est pas sans rapport avec le marin maltais. Pas sur la forme bien entendu (le style d'Hugo Pratt, sa patte, est inimitable), mais sur le fond. Boro, photographe reporter, est avant tout un aventurier flegmatique au passé que l'on devine chargé, doté d'une personnalité atypique qui le distingue dans la foule des anonymes. C'est en ce sens que Boro pourrait être le moderne cousin de Corto. Ah ! J'allais oublier : tout ce que fait Boro, il le fait avec classe et panache, mais de manière tellement naturelle qu'il ne tombe jamais dans la caricature (si vous vous imaginiez déjà voir Bébel dans le Magnifique, c'est raté...). Dans ces deux tomes (la série devrait en compter trois), Boro n'hésite pas à se jeter dans la gueule du loup, dans l'antre de la Bête, à la recherche de son amour de toujours, sa Dame de Berlin. Après une entrée en matière pour le moins mouvementée, il nous entraîne ainsi de Paris à Berlin, dans une superbe Bugatti Royale, propriété personnelle du célèbre constructeur automobile qui lui "prête" en outre son chauffeur ! Nous sommes en 1932, Boro (de son vrai nom Blémia Borowicz) est juif hongrois émigré en France, le chauffeur de Monsieur Bugatti, Scipion, est noir : vous imaginez donc que le duo ne passera pas innaperçu en Allemagne, en pleine ascension d'Hitler et de ses hordes nazies ! Mais tout cela importe peu à Boro, pourvu qu'il retrouve Maryika Vremler, sa cousine et amour de jeunesse devenue célèbre actrice de cinéma... Le scénario de Dan Franck fait la part belle aux personnages qui acquierent en quelques cases une épaisseur psychologique qui nous les rendent non seulement attachants mais crédibles. Et le dessin réaliste de Marc Veber n'y est pas pour rien ! Tout comme l'arrière-plan historique, impeccablement restauré par le scénariste et le dessinateur : on s'y croirait, jusque dans les moindres détails. Des personnages de roman bien vivants, une époque trouble mais passionnante : tous les ingrédients sont là pour une grande aventure. D'autant que la chute du premier tome laisse entrevoir une aventure particulièrement mouvementée, confirmée par le deuxième tome... Les aventures de Boro, reporter photographe : une série à découvrir et à suivre ! A lire : les fiches albums sur le site de Casterman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *