Chronique | Blake et Mortimer : le sanctuaire du Gondwana (Sente & Juillard)

(scénario d'Yves Sente, dessin d'André Juillard, éditions Blake et Mortimer, 2008) Les aventures de Blake et Mortimer appartiennent à ce Panthéon de la bande dessinée qu'il est difficile de chroniquer sans tomber dans les banalités les plus convenues ou les platitudes les plus attendues. Evidemment que ces albums font partie de la culture collective et de la bédéthèque idéale ! Tout comme les Asterix (période Gosciny, merci), Luky Luke (idem, avec une petite exception pour La corde au cou...), Tintin (avec une légère préférence pour Objectif Lune et On a marché sur la Lune...), Les aventures de Blake et Mortimer contituent les piliers de l'édifice qui a mené la plupart d'entre nous à la BD. Certes, le dessin est de la pure ligne claire à la Hergé. Certes, les histoires sont à l'image de nos héros britanniques : placides et flegmatiques. Certes, la place consacré au texte se rapproche plus du roman que du roman graphique. Certes, on ne sait jamais à l'avance comment, mais le sinistre Colonel Olrik traîne toujours dans les parages (même si au cas particulier, il mériterait le Artemus Gordon Award !). Mais justement, grâce à ce formalisme très codifié, presque surrané, Yves Sentes et André Juillard ont su conserver non seulement le temple mais l'esprit du dieu qui l'habitait (Edgar P. Jacobs...), aujourd'hui résident du paradis des bulles. Ouvrir un nouvel album de Blake et Mortimer, c'est retrouver intact tout ce qui en a fait le charme lorsque nous étions plus jeune. Sortez donc le service à thé (ou le verre de whisky, comme on voudra), installez-vous confortablement et savourez. Par petits bout, à votre rythme, partez pour l'Afrique, ses paysages, ses animaux, ses secrets... A lire : la fiche album sur le site des éditions Dargaud A lire et à voir : le pitch et cinq planches sur le site blakeetmortimer.com

Une réflexion au sujet de « Chronique | Blake et Mortimer : le sanctuaire du Gondwana (Sente & Juillard) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *