Le pitch du jour

Hercule Potiron - Tome 1 : La meilleure façon de mourir (scénario de Pierre Veys, dessin de Giancarlo Caracuzzo, couleurs de Patricia Puerta, éditions Robert Laffont BD, mars 2008) "Hercule Potiron vit à Londres mais déteste les Anglais. Il est le plus grand détective et le plus grand cerveau de son époque. C´est du moins son opinion...
Pour la première fois de sa vie, le célèbre détective Hercule Potiron se trouve confronté à une série de morts inexplicables, et pour tout dire… absolument impossibles. Du jamais-vu dans l’histoire de l’humanité : un couple périt dans des sables mouvants, un riche homme d’affaires fait une chute de trois mille pieds dans sa baignoire, un autre meurt écrasé par la terrible mâchoire d’un tyrannosaure… Et tout cela en plein cœur de Londres. Il faut trouver le coupable… Mais qui peut bien être capable de commander aux sables mouvants, aux baignoires et aux dinosaures ? Dans l’esthétique flamboyante des années 1930, des intrigues inédites et loufoques se nouent et se dénouent au rythme des fulgurantes déductions de ce héros moustachu. Les décors urbains, les costumes, les personnages hauts en couleur, les voitures et autres zeppelins… On se délecte d’une histoire à la mode d’antan, la folie burlesque en plus. Mais par-dessus tout, on rit aux éclats des idées fixes d’Hercule Potiron, pour qui impossible n’est pas français ! Après le commissaire Maigret, Blake et Mortimer, Harry Potter, c’est au tour d’Hercule Poirot de subir l’assaut humoristique de Pierre Veys, roi de la parodie. Pour accompagner sa plume désopilante, le pinceau méticuleux et vif de Giancarlo Caracuzzo, dessinateur du polar Les Larmes d’opium, qui se prête avec brio à cet exercice de style…"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *