Sorties de mars (part I)

IDDBD a sélectionné pour vous quelques sorties du mois de mars (1ère partie) Casterman La société Socrate (de  Yves Leclercq et Stéphane Heurteau , collection Lautremer) Début des années 30. Sur une île au large de l’Irlande, une jeune femme, Marcia, apprend de son père adoptif mourant le secret de ses origines. Vingt ans auparavant, par une nuit d’orage, un homme l’a abandonnée, bébé, à un couple de pêcheurs, avec une forte somme d’argent. L’homme avait l’air à demi-fou. Il avait cloué le corps d’une jeune femme morte à la proue de son yacht, la Dulcibella. Fascinée par l’énigme de cet homme qu’elle suppose être son père, Marcia se lance à la recherche de la Dulcibella. Elle ne sait pas encore que, ce faisant, elle s’apprête à exhumer de très dangereux secrets, engloutis au fond de la mer depuis quelque 2000 ans...   A découvrir : la fiche album sur le site des éditions Casterman War and Dreams - Tome 2 : Le code Enigma (de  Maryse Charles et Jean-François Charles )

Sur la côte d’Opale, dans un village situé entre les deux caps, quatre hommes se penchent sur leur passé. Un passé aux couleurs de la guerre. 1941, Le Caire. Archie, officier anglais des services de renseignements, a pour mission de tenter de déchiffrer le Code Enigma, réputé impénétrable, qui sert à crypter toutes les communications des forces de l’Allemagne nazie… Ces souvenirs s’entremêlent avec ceux d’Erwin, l’Allemand. Il est à la recherche d’Opale, une jeune Française un peu sauvage qui ramassait des coquillages sur la plage. Il y a aussi Joe, l’Américain, accompagné de son petit-fils, venu pour un ultime pèlerinage. Et puis enfin Julien, le Français, narrateur de ce récit. Destins croisés d’hommes et de femmes jetés dans la tourmente… Peut-on pardonner, oublier les années de souffrances et souvent de trahisons ? L’amour est-il plus fort que la guerre ?

  A découvrir : la fiche album sur le site des éditions Casterman A (re)lire : la chronique, sur IDDBD, du 1er tome de cette superbe série La Guilde - Tome 2 : Lucius (de  Miroslav Dragan et Oscar Martin ) 

Astraban avait tout pour vivre heureux : il était proche de Lydia, celle qu’il aime, il avait gagné la confiance du Seigneur Braezel, le parrain local, la Cité le respectait. Pourtant, par jalousie, il perd tout en oubliant la mission que son maître lui avait confiée ! Sur fond de paris sportifs, de dopage, et d’élections municipales, Astraban découvre la face cachée de la cité, celle des mendiants, des coupe-jarrets, des alchimistes clandestins. Heureusement, le jeune loup peut compter sur l’aide de la séduisante Agapée. À deux, ils tenteront de se refaire une place au soleil, en aidant un mystérieux dragon. Suite des aventures du jeune et fougueux Astraban, narrées sur un train d’enfer par Miroslav Dragan, avec en contrepoint les images formidablement toniques d’Oscar Martín. Irrésistible.

A découvrir : la fiche album sur le site des éditions Casterman A (re)lire : la chronique, sur IDDBD, du 1er tome de cette très belle série Très vite, la suite des sorties...  

 

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *