Les mystères de l’W.E.S.T.

W.E.S.T. - Tomes 3 et 4 (Cycle 2 - 1902) (scénario de Xavier Dorison et Fabien Nury, dessin de Christian Rossi, éditions DargaudLes troisièmes et quatrièmes tomes de la série W.E.S.T. forment le deuxième cycle (un troisième cycle est attendu très prochainement) des aventures de cette unité d'agents secrets d'un type un peu particulier : la Weird Enforcement Special Team (W.E.S.T.).  Après avoir chassé le diable sur le territoire des Etats-Unis (en 1901, pour vous situer dans le temps), l'équipe de Morton Chapel se retrouve un an plus tard à Cuba pour traquer Islero, un mystérieux révolutionnaire cubain décidé à chasser de son pays désormais indépendant (enfin... officiellement), à la fois l'armée des Etats-Unis et la United Fruit (une très grosse compagnie décidée à piller consciencieusement les richesses naturelles de l'île) . Ses armes : le vaudou cubain (la Santeria), quelques zombies (personnes déclarées mortes mais que l'on revoit quelques jours plus tard dans les rues de la Havanne) et une foule de cubains dévoués corps et âmes...  Mais que viennent faire là nos amis de la W.E.S.T. ? Ils ont été chargés par la Maison-Blanche de veiller au bon déroulement des élections, qu'Islero s'évertue à gâcher par avance en assassinant, par zombies interposés, quelques notables bien en vus. Sauf qu'au bout de quelques jours, Morton Chapel et ses compagnons réalisent que la situation à Cuba est loin d'être celle qu'on leur a décrite à Washington... Et si les méthodes d'Islero ne sont pas justifiables aux yeux de la morale et de la loi, le camps des légalistes n'est certainement pas composé de chevaliers blancs ! Entre les militaires sadiques, les hommes politiques corrompus et les affairistes aveuglés par leurs seuls profits, d'un côté, le peuple maintenu dans la même misère (voire pire) que celle qui prévalait du temps des Espagnols, de l'autre, la W.E.S.T. devra finalement choisir entre sa morale et sa loyauté au gouvernement américain... Des déchirements en perspectives et des rebondissements comme s'il en pleuvait !  Décidément, Xavier Dorison et Fabien Nury confirment à chaque nouvel album, à chaque nouvelle série, leur statut de scénaristes brillants. En se fondant sur une trame historique sans faille, ils réussissent à créer des histoires dignes du grand écran ou des meilleurs auteurs de thrillers contemporains. L'intrigue est suffisamment complexe pour nous tenir en haleine de la première à la dernière page, mais sans nous perdre dans un labyrinthe inextricable... Efficacité, talent : que demander de plus lorsqu'on souhaite passer un excellent moment de BD ?  Quant au dessin de Christian Rossi, c'est une petite merveille graphique qui sert à la perfection le scénario. Réaliste et en même temps très expressif, de nombreuses cases sont de pures chef d'oeuvres que l'on verraient bien encadrés chez soi... Et, répétons-le, sans jamais perdre de son efficacité narrative !  Evidemment, W.E.S.T. bénéficie du label "Recommandé par IDDBD" tant le scénario et le dessin font de cette série un incontournable, un essentiel que tout bédéphile débutant ou confirmé se doit de posséder...  A (re)lire : la première chronique d'IDDBD concernant la série W.E.S.T.  A lire : l'interview de Xavier Dorison et Fabien Nury sur evene.fr  A voir : quatre planches du tome 3 (El Santero 
 
   A voir (aussi) : cinq planches du tome 4 (Le 46ème Etat 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *