My name is Vince…

Le Janitor (scénario d'Yves Sente, dessin de François Boucq, couleurs de Sébastien Gérard, éditions Dargaud, 2 tomes parus) Ne me dites pas que les mystères du Vatican ne vous ont jamais intéressé ! Même pas un peu ? Vous avez tort, permettez-moi de vous le dire, surtout lorsque - grâce à la série Le Janitor - le Saint Siège lève un pan du voile qui cache d'habitude ses activités les plus... discrètes. Enfin, quand je dis le Saint Siège, c'est plutôt d'Yves Sente et de son imagination aussi débordante que talentueuse dont il faudrait parler. Le scénariste de La vengeance du Comte Starbeck pose en deux tomes le personnage de Vince, un membre des Services Secrets du Vatican, dont on ne doute pas, au vu de ses premières aventures, qu'il connaîtra le succès... Mais qui est-il donc ce Vince ? Pas prêtre en tout cas, si l'on en juge par son comportement à l'égard des femmes qu'il croise... Un garde du corps ? Oui. Du moins avant qu'il n'intègre le service très très secrets des douze Janitors, des agents encore plus secrets que les autres, chargés de mission très délicates comme celle de repérer les membres de la curie romaine qui participent à un hold-up boursier d'une envergure tout bonnement incroyable... Mais l'on sent également que Vince a quelquechose de plus. Il n'est pas seulement un agent secret d'élite. Une jeune enfant semble le guider et le protéger dans les phases les plus délicates de ses missions. Et il semble que cette jeune fille est un lien avec la destinée de Vince... Il y a du XIII dans cet homme là, pas seulement dans le superbe dessin réaliste de François Boucq, mais aussi (et surtout) dans les mystères qui l'entoure, dans les intrigues dont il semble être le jeu. Pour notre part, nous lui souhaitons un succès à la hauteur de celui de son illustre aîné. Juste parce que l'on sera certain, alors, de continuer à passer d'aussi bons moments d'aventures bédéphiles que lors des deux premiers tomes ! A lire : l'interview passionnante et éclairante d'Yves Sente sur le site Auracan.com A voir : la bande-annonce de Le Janitor sur le site de Dargaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *