Les Sentinelles

Les Sentinelles (scénario de Xavier Dorison, dessin et couleurs de Enrique Breccia, éditions Robert Laffont BD, 2008) Vous savez tout le bien qu'IDDBD pense de Xavier Dorison, l'un des scénaristes français les plus brillant du moment. Avec Les Sentinelles, Xavier Dorison frappe encore très fort, sachant que cette expression est à prendre aussi bien au sens figuré que littéral. Car son nouveau personnage, Taillefer, frappe aussi fort que les meilleurs des super-héros américains, auquel il n'a rien à envier, si ce n'est leur jeunesse... Taillefer, c'est l'ancêtre de tous les super-héros et autres méga-men, le chaînon manquant entre le golem (cher à Joann Sfar) et Robocop. Il commence sa carrière au Maroc, en 1911, de manière assez cahotique, il faut bien le dire et la poursuivra de manière plus convaincante en 1914, quelques mois après les premiers combats de la Première Guerre Mondiale. Mais qui est ce Taillefer que les américains vont désormais nous envier ? Mi-homme, mi-machine, il est le résultat des expériences "frankensteiniènes" d'un scientifique français et d'un colonel de l'armée française. Une machine à tuer douée d'une force stupéfiante et d'une capacité de résistance hors du commun. Sauf qu'il n'est pas totalement robotisé et que sous sa carapace et son uniforme, un homme vit encore... Le talent de Xavier Dorison - l'auteur de WEST, Je suis Légion, Sanctuaire, Le Troisième Testament, Long John Silver, Les Brigades du Tigre, Prophet (tous des best-sellers !) - c'est non seulement de créer une intrigue palpitante dans un univers à la limite du steam-punk mais également de nous raconter une histoire émotionnellement très forte puisque l'on assiste à la transformation, physique et psychologique, de Taillefer, l'homme-machine... Le tout superbement servi par le dessin somptueux de Enrique Breccia, dessinateur argentin dont le talent éclate dans Les Sentinelles. Son style classique, associé à des couleurs parfois un peu décalées, colle parfaitement à l'ambiance et à l'époque du récit. Pour vous en convaincre, commencez par jeter un coup d'oeil à la somptueuse couverture (et aux deux planches que nous vous proposons...) ! Bref, ce premier tome annonce une série passionnante que nous suivrons de près (comme tout le travail de Xavier Dorison, du reste...). D'autres personnages que Taillefer et son compagnon Djibouti viendront rejoindre les premières Sentinelles et un premier cycle s'achevera avec le deuxième tome (un peu sur le modèle de WEST...). A voir et à écouter : l'interview de Xavier Dorison, à l'occasion de la sortie du premier tome de Les Sentinelles, sur fnaclive.com... Passionnant et absolument indispensable ! A voir : la fiche album de Les Sentinelles sur le site des éditions Robert Laffont où vous pourrez découvrir plusieurs planches ! A lire : le passionnant article de Vincent EJARQUE sur le site du JDD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *