Long John Silver T.1 Lady Vivian Hastings

Long John Silver  - Tome 1 : Lady Vivian Hastings (scénario de Xavier Dorison , dessin et couleur de Mathieu Lauffray, éditions Dargaud, 2007) Aaaaahhhhh ! C'est le début de l'année 2008 et un vent nouveau souffle sur notre horizon. L'appel du large retentit et IDDBD n'y est pas insensible, lui qui n'a navigué jusqu'à présent qu'à trois cent mètres des côtes (et qui en plus ne sait pas convertir les mètres en miles marins...). Peu importe moussaillons, ce n'est pas sous notre houlette que nous vous proposons de voyager mais sous celle d'un capitaine aguerri qui - même s'il n'a plus qu'une jambe valide - n'en a pas perdu le pied marin pour autant ; j'ai nommé le terrible et terrifiant Long John Silver ! Oui oui, celui de l'Île au Trésor de Stevenson, celui qui vous a déjà fait frissonner lorsque, gamin, vous lisiez ses aventures sous les draps, éclairés par une petite lampe torche... Par la magie du scénario imaginé par Xavier Dorison , vous voilà plongés en 1785 dans l'Angleterre aristocratique qui, loin de ses bonnes manières habituelles, voit Lady Hastings, la volage épouse de Lord Byron Hastings, flirter avec la chasse au trésor et les pirates... Officiellement pour retrouver son mari parti trois ans plus tôt pour l'Amérique du Sud où il recherche Guyanacapac, une fabuleuse cité couverte d'or. Officieusement, pour échapper aux conséquences de ses infidélités répétées et (surtout ?) pour renflouer le patrimoine familial mis à mal par son aventureux époux... Avec ce premier épisode d'une série qui devrait en compter quatre (tome 2 : Neptune ; tome 3 : Le Labyrinthe d'Emeraude ; tome 4 : Guyanacapac), Xavier Dorison nous attrape par le bout du nez de la première à la dernière page. Digne héritier de Stevenson ou des cinéastes américains (de Captain Blood à Pirates des Caraïbes...), le co-scénariste (avec Fabien Nury) de W.E.S.T. et des Brigades du Tigre (et scénariste en titre de Sanctuaire, du Troisième Testament et de Prophet) nous balade en divers lieux aussi pittoresques que les personnages que nous y croisons (de Lady Hastings à Long John Silver en passant par le docteur Livesey ou le barbaresque Samir...), le tout sur un rythme effréné qui fleure bon la grande aventure comme on l'aime par ici ! Quant à Mathieu Lauffray, il maîtrise son sujet à la perfection : le style de son dessin est nerveux, comme le rythme du récit, et les cadrages (ainsi que les plans) sont dignes des meilleures productions hollywoodiennes évoquées plus haut ! Bref, une réussite graphique pour ce magnifique récit de pirates qui annonce une très belle série... En tout cas, un bien bel album (indispensable) à dévorer en ce début d'année ! A visiter : le site dédié à Long John Silver A lire : la fiche album sur le site Dargaud

2 réflexions au sujet de « Long John Silver T.1 Lady Vivian Hastings »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *