2ème anniversaire d’IDDBD : 15ème jour des festivités !

Deuxième anniversaire d'IDDBD : merci à vous ! En relisant quelques chroniques des deux dernières années passées sur IDDBD, je me rend à quel point le blog a évolué : plus d'infos (notamment en provenance des artistes...), plus d'albums de "petits" éditeurs (nous préférons le terme d'éditeurs alternatifs...), plus d'albums récents en provenance des "grands" éditeurs, et plus de lecteurs aussi (leur nombre à encore doublé depuis un an...). Nos choix aussi ont évolué, ils ont mûri, ce sont affûtés. Comme l'envie de vous faire partager nos lectures et nos coups de coeur. Et nous espérons toujours, modestement, vous donner l'idée (tiens... ID ?) de (re)découvrir des BD (tiens... DBD ?) que vous ne connaissez pas, que vous avez oublié, ou que vous avez vaguement croisé au détours d'un bac de librairie ou de bibliothèque sans oser la prendre sous le bras... En tout cas, sachez que pour nous, la passion de la bonne histoire, du scénario palpitant ou émouvant, du dessin au trait délicat ou énergique, continuera à guider nos choix... Merci aux artistes, dessinateurs et scénaristes, pour leurs albums. Merci aux éditeurs pour leur tenacité à toujours nous proposer de belles oeuvres. Merci aux lecteurs de BD de les apprécier. Et merci à vous, lecteurs d'IDDBD, de votre fidélité ! A très vite pour de nouvelles chroniques ! PS : merci à David Donnat et Franck Guigne pour leurs chroniques qui, tout au long de l'année écoulée, m'ont rendu très fier de les avoir à mes côtés... Re-PS : l'image de la chronique d'aujourd'hui est particulièrement émouvante pour moi. C'est la première qui a été publiée sur IDDBD. Un certain 30 janvier 2006 (une ère géologique sur Internet !)...

2ème anniversaire d’IDDBD : 14ème jour des festivités !

2ème anniversaire d'IDDBD : merci Nathalie ! L'anniversaire d'IDDBD continue avec une autre artiste féminine : mon épouse, Nathalie, qui a eu la gentillesse, malgré un agenda un peu chargé, de faire un dessin pour IDDBD ! Nathalie n'est pas dessinatrice de BD (même si elle pourrait...) mais artiste-peintre ! Et je ne saurai trop conseiller à ceux qui aiment l'art et le graphisme en général, la peinture en particulier, d'aller faire un tour sur son blog (c'est juste à côté...). Depuis hier, elle présente chaque jour l'une de ses toiles récente en expliquant l'état d'esprit dans lequel elle se trouvait au moment où elle l'a peinte... C'est juste superbe ! 

2ème anniversaire d’IDDBD : 13ème jour des festivités !

2ème anniversaire d'IDDBD : merci Cyrielle !
Ahhhhh ! Après les VIP, les grands de ce monde (de la BD), les mâles dessinateurs (chacun se reconnaîtra dans sa catégorie...), voici venu le temps de la douceur pour ce deuxième anniversaire d'IDDBD. Et qui, mieux que Cyrielle, pourrait incarner cette douceur dans le dessin et le propos ? Cyrielle, IDDBD l'a découverte sur le tard ("comme d'habitude" diront les mauvaises langues...). Mais nous avons, depuis, toujours gardé un oeil sur ses travaux que nous trouvons (et là, j'engage tous les chroniqueurs d'IDDBD à ma suite...) tout simplement beaux, touchants, élégants, avec cette part d'enfance propice au rêve et à la douceur que nous évoquions plus haut. Mais ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit : toutes ces qualités ne relègue pas l'oeuvre de Cyrielle dans la mièvrerie surranée ! Bien au contraire, Cyrielle est une artiste de son temps, moderne et pleine de talent (saviez-vous que son prénom est dérivé d'un mot grec signifiant "maître" ? Rien que ça !). Et si pour l'heure, c'est au travers de son blog que nous la connaissons le mieux (car c'est aussi là qu'elle se livre le plus...), nul doute que cette artiste accomplie ne tardera pas à acquérir la renommée qu'elle mérite... A suivre (et de près) donc ! Pour son actu, j'imagine que vous aurez compris où vous diriger pour la découvrir...

Angoulême : le Palmarès !

L'info du jour Le palmarès du Festival d'Angoulême est sorti ! Dupuy et Berberian se sont vu décerner le Grand Prix 2008 ! Et c'est Là où vont nos pères de Shaun Tan qui remporte le prix du Meilleur Album ! Ici, on avait adoré cet album atypique, intelligent et très émouvant... Une victoire largement méritée ! Les autres prix sont attribués à : Kiki de Montparnasse de Catel et Bocquet (pour le prix Essentiel FNAC SNCF) Exit Wounds de Rutu Modan, Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill de Jean Regnaud et Emile Bravo, La Marie en plastique de Pascal Rabate et David Prudhomme, R.G. (de Dragon et Frederik Peeters ! Félicitations !) et Trois ombres de Cyril Pedrosa (pour les Essentiels d'Angoulême) L'éléphant d'Isabelle Pralong (pour le prix Essentiel Révélation) Moomin et les brigands de Tove Jansson (pour le prix Essentiel Patrimoine) Turkey Comix pour le prix de la BD Alternative Sillage de Morvan et Buchet (pour le prix Essentiel Jeunesse) Maroc de Patrick Morin (1er Lauréat), Zooland Trooperz de Camille Burger (2ème Lauréat) et Les mains libres de Julien Dessailly (3ème Lauréat) pour le prix Jeunes Talents L'envolée sauvage de Galandon et Monin (pour le prix BD des Collégiens de Poitou-Charente) Centre social de Beauregard, MJC Beauregard et Centre social et culturel Les Epis de Lunéville (pour le prix Vacances en BD) Le guide du moutard de Jul (pour le prix René Gosciny) Félicitations à tous les lauréats que l'on espère chroniquer sur IDDBD (pour ceux qui ne l'ont pas encore été...) !

2ème anniversaire d’IDDBD : 12ème jour des festivités !

2ème anniversaire d'IDDBD : merci Frederik Peeters !
Joie et bonheur ! Le 26 janvier, c’est encore Noël sur IDDBD ! Comme cadeau d'anniversaire on ne pouvait rêver mieux. Surtout quand un auteur de la classe de Frederik Peeters nous envoie un dessin. Mais oui, Frederik Peeters ! Celui dont on ne cesse de glisser le nom dans chacune de nos chroniques (enfin surtout les miennes). Dans les pages d’IDDBD, vous avez pu lire les chroniques de Pilules bleues, Lupus et
de sa série avec Pierre Wazem, mise en couleur par Albertine Ralenti, Koma. Ces albums sont sans exceptions de petits bijoux certifiés IDDBD. Ils vous prouveront chacun à leurs manières qu’il est possible de faire de la BD brillante sans pour autant être obscur ou nombriliste. Puissantes sans agressivité, intelligentes sans mépris, tout simplement différentes, les bandes dessinées de Frederik Peeters sont des instants précieux mis en cases. Elles vous marquent une vie de bédéphile.  Voilà, encore une fois, j’ai usé de tant de superlatifs le concernant que j’en suis à cours. Unique conseil : (re)lisez  les albums !
Comme tous les ans à cette période, son actualité est simple : une nomination à Angoulême pour son album policier R.G. (également chroniqué sur IDDBD) écrit en collaboration avec Pierre Dragon. Encore une fois, Frederik Peeters joue avec les règles du polar pour dresser le portrait d’un ouvrier de la justice. Personnage attachant et charismatique, Pierre Dragon flic aux RG, n’est pas sans rappeler un certain Adamsberg. Les amateurs de Fred Vargas comprendront les autres liront Pars vite et revient tard (et les suivants). Le second opus de R.G. est annoncé pour le 06 mars prochain ! On en bave d’impatience. En tout cas, récompensé l’an passé par un essentiel pour sa série Lupus, nous lui souhaitons… rien du tout car ça porte malheur. Pour finir, en plus d’être un auteur époustouflant (je n’avais pas placé encore ce superlatif) Frederik Peeters prouve que c’est un grand monsieur en nous envoyant ce dessin bien sympa. Merci et chapeau bas disait Barbara… je n’ai pas mieux. Merci à Mike de m'avoir laissé le privilège de faire cette présentation totalement subjective.

2ème anniversaire d’IDDBD : 11ème jour des festivités !

L'info du jour En attendant que les dessins arrivent, une petite info sur le Festival d'Angoulême... Elle concerne les fans de mangas qui découvriront, au sein du Manga Building, une première mondiale : l'exposition consacrée au collectif féminin Clamp, l'un des grands succès internationaux de la bande dessinée japonaise (Tsubasa Reservoir Chronicle, XXXHolic, Chobits...) ! Pour ceux qui ne sont pas fans de manga, ce sera l'occasion de changer de point de vue et de découvrir le talent de ces dessinatrices... Et pour mettre tout le monde d'accord "la scénographie de l'exposition propose une reconstitution de l'atelier de Tokyo où évoluent les quatre artistes. Une manière de comprendre concrètement comment s'effectue le partage des tâches au sein du collectif, et de mesurer toute l'originalité de la formule de travail en commun mis au point au fil des années" ! A lire : l'article sur le site du Festival d'Angoulême A visiter : un site de fan du studio Clamp, et bien entendu, le site original de Clamp (attention, il vous faut disposer des caractères japonnais...) PS : la photo qui illustre cette chronique est copyright © JF Alvarez / FIBD

2ème anniversaire d’IDDBD : 10ème jour des festivités !

L'info du jour En attendant les dessins promis par les dessinateurs contactés par IDDBD (ben quoi, quelques petits soucis de timing, ça arrive...), nous vous proposons de découvrir les planches dessinées par les auteurs ayant participé aux 24H de la bande dessinée , petit apéritif avant le Festival d'Angoulême... Pour commencer, et pour rebondir sur le commentaire de David, Nathacha Sicaud. Son histoire est... coment dire ? Angoissante ? Le terme est un peu faible... Hitchcockienne ? On s'approche... Bref, méfiez-vous si une belle chatte sur un toit brûlant vous invite à dîner ! Plutôt que de succomber, allez plutôt faire un tour sur Bow-windown, le blog de Natacha Sicaud (sur canalblog.com)... Personnellement, j'ai beaucoup aimé les strips de Boulet... C'est assez représentatif de ce que peuvent être, véritablement, certaines réunions de famille... Enfin, pas chez moi, hein ! Et si ces réunions vous angoissent trop, vous pouvez aller vous détendre sur le blog de Boulet... Sinon, lisez donc la petite BD de Jérôme d'Aviau... Humour noir garanti ! Quant à celle de Gally, que dire ? Glauque ? Naaannn ! Une petite perle ! Tout comme celle de Laurel ! Mais vous savez quoi ? Le plus simple est peut-être que vous vous fassiez votre propre opinion, non ?

2ème anniversaire d’IDDBD : 9ème jour des festivités !

L'info du jour Aujourd'hui, ce n'est pas un dessin d'auteur qui vous attend mais une petite info du jour pour vous inviter à retrouver, dès à présent, toutes les actualités du Festival Internationnal de la bande dessinée (FIBD)d'Angoulême sur le site sceneario.com. L'équipe des rédacteurs de ce site auquel IDDBD fait régulièrement référence (non, nous ne touchons rien de sceneario.com...) "monte" à la capitale de la BD pour vous rendre compte des évènements quotidiens, vous proposer des interviews vidéo, des photos des expositions... bref, c'est comme si vous y étiez ! A visiter (aussi) : le site du Festival d'Angoulême A voir (impérativement) : les 24H de la bande dessinée à la Maison des Auteurs. C'est quoi les 24H de la bande dessinée ? Réponse sur le site : "203 participants – 78 auteurs professionnels, 68 étudiants des écoles d'art et 57 amateurs – doivent réaliser au cours des 24 h à venir 24 planches de bande dessinée en 24 h, soit 1 page de couverture, 22 pages de bande dessinée et 1 page de 4e de couverture, à partir de la contrainte suivante, annoncée [le mardi 22 janvier 2008] à 15 h  : la page 12 (couverture non comprise) doit mettre en scène une réunion de famille. Parmi les inscrits : Lucie Albon, Daniel Blancou, Boulet, Patrice Cablat, Frantico, Thomas Gosselin, Jonvon, Etienne Lécroart, Sandrine Martin, Jean-Christophe Menu, Amruta Patil, Vincent Perriot, Natacha Sicaud, Anne Simon, Erwan Surcouf, Sylvain-Moizie, Zviane…"

2ème anniversaire d’IDDBD : 8ème jour des festivités !

2ème anniversaire d'IDDBD : merci Deberg ! Si vous passez régulièrement par ici, vous savez qu'IDDBD a quelques manies (les comédies sentimentales, les albums de Frederik Peeters, etc...). Parmi toutes ces petites manies, la BD de western détient tout de même la palme ! Car du western, on peut dire que vous en avez soupé depuis deux ans sur IDDBD, et à toutes les sauces encore ! Et bien justement, pour ce deuxième anniversaire, nous vous proposons une nouvelle illustration de western, par la grâce de Deberg ! Deberg est un artiste magique ! Capable de dessiner dans des genres très différents, de la BD d'humour à la BD gentiment érotique en passant précisément par le western (qui nous intéresse aujourd'hui)... C'est d'ailleurs par ce biais que je l'ai découvert sur le forum de Baywin. Ses illustrations de scènes de far-west, d'indiens et de cow-boys m'ont immédiatement tapées dans l'oeil. Aussi, lorsque Deberg a répondu favorablement à la demande d'IDDBD, son cow-boy apocalyptique m'a comblé ! On n'en avait pas encore eu un comme ça ici ! Et si le style vous rappelle quelque chose, c'est sûrement une couverture de Kiwi ou de Rodéo dessinée par Deberg himself, ces albums que les fans de western ne peuvent pas ne pas connaître, à moins qu'il ne s'agisse d'une des aventures de Tueur d'Etoiles... Actu de dernière minute : son album d'humour, intitulé Les mecs, paraîtra aux éditions Clair de lune en février 2008... Merci Monsieur Deberg pour votre art et votre talent !