Un frais péplum…

Petit conte léguminesque (ou comment le Colosse de Rhodes a été contruit) (scénario d'Eric Sannier, dessin de Lionel Richerand, editions Akileos) Il faut bien l'avouer, les BD traitant de l'Antiquité sont toutes assez convenues. Oulah ! Que n'ai-je dit ! J'entends déjà vos hurlements ! D'Alix à Vae Victis en passant par Atalante, Murena, Socrate (de Sfar), Les Olives Noires (toujours avec l'excellent Sfar), 300 ou Tiresias, voilà une belle preuve de diversité, non ? Oui et non. Certes, les histoires de Joann Sfar relèvent plus de la philosophie (avec de belles pointes d'humour) que du péplum, mais pour le reste (que j'aime aussi...), on est plus dans l'aventure qu'elle soit héroïque (Atalante), musclée (Vae Victis, 300) ou plus classique (Alix, Tiresias, Murena)... Bref, les codes du genre sont assez bien connus. Alors, où veux-je en venir après avoir créé de toute pièce cette stérile polémique avec les lecteurs passionnés d'IDDBD ? Simplement vous dire que Petit conte léguminesque d'Eric Sannier et Lionel Richerand est une histoire antique (elle se situe à Rhodes, au IIIème siècle avant notre ère) mais qui sort un peu des sentiers battus. C'est une histoire véritablement humaine qui nous conte les préoccupations, les comportements et les penchants (bons ou mauvais) d'hommes et de femmes dans lesquels nous retrouvons. Bien entendu, il y a un peu de magie (notamment égyptienne) et quelques hauts faits (surtout vers la fin...). Mais Petit conte léguminesque est avant tout une histoire simple (je n'ai pas dit simpliste), pleine de fraîcheur, profonde tout en restant à notre portée... Et ça, reconnaissez que c'est assez rare dans ce genre de BD (oulah ! J'entends encore vos récriminations !). Le plus simple, c'est que vous vous fassiez votre propre idée en partant à la rencontre de Charrès de Lindos, ce modeste agriculteur que le destin va distinguer, Dimitrios, son esclave et ami, le perfide Epolis et sa clique de marchands véreux... et tous les personnages secondaires qui tissent l'arrière plan de cette très belle histoire... A visiter : le blog de Lionel Richerand A lire : le pitch des éditions Akileos sur le forum du site Bdgest.com : "L’histoire contée dans cet album s’ouvre en Egypte, sur la confrontation entre Moïse et Pharaon, durant laquelle Moïse, de colère, lâche son bâton à la face de Pharaon. Le bâton se transforme alors en serpent, lequel disparaît finalement dans la faille d’un mur. Notre histoire se poursuit plusieurs années après, à Rhodes, en 295 av. J.C., sur les terres de Charrès, honnête commerçant de son état et propriétaire d’un petit domaine.Un jour, alors qu’il rentre du marché, Charrès fait la rencontre d’un Egyptien et de son éléphante qui recherchent un endroit où passer la nuit. Il accepte des les héberger. Le lendemain, pour remercier son hôte, l’Egyptien aide Charrès à travailler son jardin, réalisant son labeur avec étrange bâton. Et le surlendemain, une surprise attend Charrès à son réveil: les légumes ont quadruplé de volume! Charrès emmène alors son extraordinaire production au marché, où il rencontre un immense succès et développe ses affaires. Mais la récolte miraculeuse va susciter bien vite l’envie et la rancœur chez les autres marchands et une révolte va voir le jour, menée par Epolis le Perse..." A noter : la sortie de Petit conte léguminesque était aussi annoncé sur le blog BD Flash dès le 2/10/2007...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *