Somnambulisme en bulles…

Caligari (scénario et dessin de Cédric Perez, collection Hors-Collection, éditions Akileos, 2007) D'abord la forme. L'ouvrage - au format italien - est classieux, agréable au toucher. La couverture cartonnée relie des pages épaisses, au grain fin mais perceptible et sensuel. Le fond ensuite. Haletant, angoissant, fou. Les fans de ciné-club retrouveront avec plaisir l'univers du film de Robert Wiene, "Le cabinet du docteur Caligari", bijou du cinéma expressionniste des années 1920, puisque la BD de Cédric Perez en est la fidèle adaptation. Certes, son trait est moderne, impeccable, recelant parfois quelques similitudes avec celui de Will Eisner (excusez du peu...). Mais l'histoire, l'ambiance, la magie de l'oeuvre originale est là, intacte et renouvelée à la fois. Du grand art ! Cédric Perez s'impose d'emblée comme un dessinateur de talent qu'IDDBD suivra passionnément. Et pour ceux qui ne connaissent pas le film dont est tiré Caligari, que dire ? Qu'il vont assurément vivre une aventure extraordinaire, au-delà des limites de la raison et même de la folie. Qu'il ne pourront lâcher Francis, le narrateur, avant la terrible et terrifiante dernière page. Qu'il croiseront la route d'un hypnotiseur de fête foraine, Caligari, et son humaine marionnette somnambule, César. Que peu à peu, au rythme des meurtres et des courses poursuites dans les rues tortueuses de Hostenwall, ils... mais chut ! Disons leur simplement qu'il leur faut absolument découvrir ce magnifique album au risque de passer à côté d'une des plus belles sorties de ce mois de septembre... A visiter : le blog de Cédric Perez, dont sont tirées les illustrations de cette chronique A dévorer : les premières planches en prépublication chez BD Gest A découvrir : le film "Le cabinet du docteur Caligari"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *