Quatre garçons dans le vent…

Le Local (scénario et dessin de Gipi, collection Bayou, éditions Gallimard, 2005) En janvier 2005, un jeune auteur italien presque inconnu en France obtient le prix du meilleur album pour Notes pour une histoire de guerre. Dans un album aux allures de documentaires, il dressait le portrait de trois jeunes pris dans la tourmente inhérente au climat de guerre. Fort, magnifiquement dessiné et scénarisé, cet album a reçu une récompense exceptionnelle. Pourtant, l’autre album de Gipi sorti à peu près à la même époque m’a plus marqué (ce qui n’enlève rien à la qualité du premier). Le Local raconte l’histoire des quatre jeunes rockeurs italiens, de leurs vies, de leurs espoirs et surtout de leur amitié. C’est dans un vieil entrepôt prêté par le père de l’un d’eux qu’ils se réunissent pour faire parler la puissance de leur musique. Echappatoire à une vie terne, une détresse ou un carcan familial trop étroit, cette musique est leur moyen pour affirmer leur personnalité ou leur folie (l’un d’eux collectionne les objets nazis), le rock prend toute sa force et sa signification dans un récit divisé en cinq chapitres équivalents à cinq chansons. Aidés par un dessin capable de passer d’un trait énergique lors des incomparables passages musicaux, aux tons les plus doux, voire même à de grandes cases pleines pages d’un paysage au ciel envoûtant (les ciels de Gipi sont simplement ce que j’ai vu de mieux en BD), ce récit dresse finement le portrait de quatre ados et par ce prisme, d'une génération. Quatre ados et un grand rêve. Si ces quatre personnages sont tous réellement différent, leur musique leur donne cette unité. Et à l’heure de tous les espoirs, ou de toutes les détresses, c’est encore le rock qui viendra les unir ou les diviser. Une belle histoire d’amitié, une belle chronique de la jeunesse, un bel hommage à la racine même du rock, bref un album pour découvrir l’un des futurs très grands de la BD européenne. A découvrir : le blog consacré à Gipi en France. Vous pourrez y découvrir des planches de tous ces albums.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *