En voyage avec Quino…

En voyage avec Mafalda : catalogue de l’exposition (Quino évidemment, Glénat, 2004) 1964, Joaquin Salvador Lavado Tejon publie dans l’hebdomadaire argentin Primera Plana, les premières cases des aventures d’une petite fille qui le rendra célèbre. Je ne vous ferais pas l’affront de vous parler de Mafalda, sans doute l’une des meilleures BD de tous les temps, chef-d’œuvre intemporel et lisible par petits et grands ! Non, je ne vous rappellerais pas qu’il s’agit d’une argentine de 6 ans qui, en compagnie de ses amis (Felipe, Manolito, Liberté, Miguelito, Susanita et Guile son petit frère), font tourner en bourrique les adultes (leurs parents pour la plupart) par des réflexions et des questions dignes des plus grands hommes politiques. Entre innocence et revendication, les personnages de Quino sont tous fabuleux ! Mais bon, je n’ai pas besoin de vous convaincre car vous avez tous lu Mafalda (12 tomes et l’intégrale chez Glénat). D’où l’intérêt de cette chronique. Car En voyage avec Mafalda est le catalogue d'une exposition itinérante consacrée non seulement à la petite fille mais aussi au travail de son créateur. Car son œuvre de dessinateur de presse et d’humoriste est immense et ne se résume pas qu’à Mafalda. C’est d’ailleurs pour éviter d’être "étouffé" par son héroïne qu’il arrête les publications en 1973. A l’image d’un Sempé ou d’un Plantu en France, Quino n’a eu de cesse de dessiner depuis ses premières années. Cette exposition vous invite à voyager dans les rêveries et l'univers du dessinateur. Bien sûr, vous ne trouverez pas toute son œuvre dans ce livre mais des points de rappel, des découvertes et du bon, du bon, du bon ! Ainsi, à travers plusieurs thématiques (Les origines, le monde du réel, l’île déserte, l’envol, la table, la musique, la mort…) vous explorerez toute la richesse et l’humour de Quino. Bien entendu, pour les fanatiques de Mafalda (comme moi), vous (re)découvrirez également, une petite partie des meilleurs strips de Quino regroupés par les thèmes chères à l’héroïne (la soupe, la paix, les parents, les devoirs, les questions…). Si vous avez des enfants, c’est une bonne façon d’aborder cette série himalayenne. Et puis vous aurez le droit à quelques bonus (comme dans les DVD dis donc !) comme les cartes d’identité des personnages, les illustrations faites pour la déclaration des droits de l’enfant et quelques autres surprises. Bref, un bon petit livre pour découvrir un très grand auteur ! Amis quinophiles, bonne lecture ! A découvrir : la biographie et la bibliographie de Quino disponible chez Glénat. A lire : une interview sur le site de l’UNESCO. A voir : pour les hispanophones (et les autres), quelques vidéos de la série animée.

3 réflexions au sujet de « En voyage avec Quino… »

  1. Mafal… Da !<img class="gravatar" src="http://www.gravatar.com/avatar.php?gravatar_id=571beabe45cffd18df07c6de4b347b97&size=40"&gt; Ok. Très peu lu cette série. Même si elle me parle. Qui n'est pas tombé sur un de ses épisode en bibliothèque ?Mais bon, vu l'enthousiasme de ta chronique, je vais m'y plonger.J'avoue qu'en strip humoristique étranger, je suis plutôt Psycho Park, Peanuts et Boondocks .Même Calvin et Hobbes m'a encore un peu échappé. Comme quoi… on n'a jamais tout lu. (cqfd).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *