Aux sombres héros…

Une âme à l’amer – 2 tomes parus (scénario et dessins de Jean-Christophe Pol, couleurs d’Albertine Ralenti, Carabas, Collection Urban)

Non, je ne suis pas en train d'essayer me faire pardonner auprès d’Albertine Ralenti pour n’avoir pas cité son nom lors de la chronique de Koma. En fait, j’avais même prévu de vous faire découvrir Une âme à l’amer bien avant la super interview de Mike. C’est dire comme je suis efficace en ce moment.

Autant vous prévenir, les dépressifs peuvent éviter de lire cette BD. Mais c’est bien son seul défaut. Jean-Christophe Pol raconte l’histoire de Terry, un trentenaire chétif qui subit sa vie plutôt que d’en profiter. Son couple est en « mort consentie », son meilleur ami refuse de sortir de chez lui et se complait dans le noir, son patron le terrorise et sa jeune collègue blonde l’allume comme une braise à chaque fois qu’elle se penche. Ah j’oubliais, tous les jeudis, une bande de jeunes le maltraite dans la rue. Bref, Terry est une âme perdue et mangée par la grande ville dans laquelle il navigue.

Au cours du premier tome, Jean-Christophe Pol nous entraine dans une analyse psychologique fine de son personnage. Il nous laisse peu à peu découvrir les raisons de ce mal de vivre. Non, je ne dirais rien, ça gâcherait tout. Sachez juste qu’un évènement change encore le cours de la vie de Terry mais aussi le genre de cette BD à l’intrigue surprenante et haletante.

Le dessin de Jean-Christophe Pol oscille entre Manu Larcenet et Yann (Les Innommables, Spoon & White). Son trait peut être doux et sensible sur une case, puis totalement agressif pour enfin se transformer en étrange circonvolution psychotique. Avec une mise en couleurs admirable d’Albertine Ralenti (et non je le répète ce n’était pas prémédité), ces deux albums sont graphiquement réussi. La couleur directe, jouant sur les ambiances, du bucolique au sinistre, du froid au chaud, du clair à l’obscur, liée à ces dessins dérangeants créent une vraie atmosphère. Quand on ajoute un scénario totalement (sur)prenant, on tient dans les mains une série incontournable !

A lire : la biographie de Pol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *