Mort@17

Mort@17 (scénario, dessin et couleurs de Josh Howard, éditions Akileos) Akileos nous a habitué aux OVNI BD, de Courtney Crumrin à Gloom Cookie en passant par I luv Halloween et autres Umbra. Sa nouvelle livraison - Mort@17 - est une fois de plus l'adaptation française d'une BD américaine (du Texas cette fois... ça change des BD de la côte Ouest) complètement déjantée et beaucoup moins lisse qu'il n'y paraît à la première lecture. Et ceux qui n'y verrait qu'une ressucée de Buffy contre les Vampires passeront certainement à côté du talent de "raconteur d'histoires" de Josh Howard (je ne me la pète pas mais je préfère l'expression anglo-saxonne de "story tellers" comme King et consorts...). Car s'il s'agit toujours, dans Mort@17, de la lutte éternelle des forces du bien (le Protectorat) contre les armées du mal (des renégats et autres anges déchus), si les zombies pleuvent sur Darlington Hills comme la pluie de novembre en Normandie et si les héroïnes (Hazy Foss et son amie Nara Kilday) sont jeunes et sexy, Josh Howard réussit en quelques pages à nous haper dans son univers et à nous embarquer dans son invraisemblable histoire. Et ça, invraisemblable, elle l'est cette histoire ! L'héroïne principale - Hazy Foss, une ado de 17 ans - meurt violemment assassinée au bout de deux pages (d'où le titre...) et laisse derrière elle une amie éplorée et un ex-petit copain inconsolable qui vont, et l'une et l'autre, reprendre subitement du poil de la bête lorsque leur copine reviendra à la vie au moment précis où une bande de zombies tente de les réduire en bouillie malgré l'intervention d'agents spéciaux du Protectorat... Wahou ! Ca vous laisse pantois, n'est-ce pas ? C'est aussi l'impression que j'ai eu au début mais, croyez-moi, Mort@17 vous laissera effectivement pantois mais certainement pas pour les raisons auxquelles vous pensez là tout de suite... Aussi, prenez le risque d'ouvrir ce superbe premier tome tout de rouge vêtu et de vous laisser embarquer par ce démon de Josh... A lire (d'urgence) : le superbe article dans le blog BD du Sud-Ouest A voir : le pitch et une planche dans les nouveautés du site Akileos A visiter : le site de Josh Howard

2 réflexions au sujet de « Mort@17 »

  1. pile poil<img class="gravatar" src="http://www.gravatar.com/avatar.php?gravatar_id=8a85a21250a4960114cba536c08195bf&size=40"&gt; Un pote en parlait y a pas longtemps sur son blog.Sinon quoi je n'aurai jamais connu:)Pas trop en rapport mais je trouve dommage que la sur information devien un bordel terrible tel que google qui par exemple référence tout et n'importe quoi… Ca serais tellement mieu si nous pouvions unir nos talents afin d'animer chacun notre catégorie au sein d'un site spécialisé genre un magazine. Je vois par exemple tous les mecs comme moi qui font leurs déssins en vain, alors que l'on pourrait faire une sorte de déviant art spécialisé bd. Enfin je dis cela un peu par frustration car il y a une richesse humaine importante sur le net, qui me semble trop dispérsée, et passe je pense, au travers des mailles du spectateur.Mais comme tu as tous les editeur là a droite, je te met dans mes favoris, ca pourrait me servir:)

  2. <img class="gravatar" src="http://www.gravatar.com/avatar.php?gravatar_id=d534ca60082a6f20f37951fdca7f4290&size=40"&gt; L'idée d'un magazine dans lequel chacun animerait une rubrique est sympa… malheureusement (ou plutôt heureusement !), elle existe déjà. Il y a en effet de nombreux sites culturels animés par des rédacteurs talentueux. L'objectif d'IDDBD est bien plus modeste puisqu'il consiste à partager nos coups de coeurs BD comme le ferait un ami, un bibliotécaire ( 😉 ) ou un libraire… Quant aux dessinateurs, on est toujours preneurs sur IDDBD (le mail est là pour ça). En attendant, bonne lecture à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *