Cité 14

Cité 14 (scénario de Pierre Gabus, dessin de Romuald Reutimann, éditions Paquet) Je ne vais pas vous faire le même coup que celui de la chronique du 14 mai dernier et celui de David hier : vous dire qu'IDDBD vous avait annoncé la parution du premier épisode de Cité 14, le nouveau feuilleton mensuel publié par Paquet... Non, je vais juste vous dire qu'une fois de plus IDDBD avait eu du nez en repérant cet OVNI (vas-y le mégalo !). Mais au fait, c'est quoi Cité 14 ? Comme je suis un peu flemmard (vas-y la "grosse feignasse" !) et que j'aime bien le talent des autres (vas-y le faux-cul et faux modeste !), je préfère laisser la parole à Pierre Gabus, le scénariste de Cité 14 : "Même avec la meilleure volonté du monde, j’aurais du mal à expliquer ce qu’est Cité 14… Alors je vais vous expliquer ce que Cité 14 n’est pas. -Tout d’abord, Cité 14, ce n’est pas cher… 1 euro c’est rien du tout. -Ensuite, Cité 14, ce n’est pas long à revenir… 1 mois ça passe trop vite. -Cité 14, ce n’est pas tout à fait un manga … mais ça en a le format. -Cité 14, ce n’est pas tout à fait du Comics … mais il y aura des super-héros. -Cité 14, ce n’est plus vraiment du franco-belge… même si Romuald et moi, nous habitons en Normandie. -Cité 14, ce n’est pas un feuilleton télé puisque c’est du papier… mais ça fonctionne en saison annuelle de 12 épisodes. Des épisodes qu’on peut lire séparément… mais le mieux c’est quand même de tous nous les acheter. -Cité 14, ce n’est pas une seule histoire, c’est une multitude d’histoires qui courent en même temps dans un univers insolite qu’on découvre petit à petit. -Cité 14, ce n’est pas tout à fait un jetable, même si ça lorgne du côté des petits formats d’antan… Il y a même un coffret de prévu pour ranger tous les épisodes à la fin de la saison. -Cité 14, ce n’est pas non plus un collector… mais n’attendez pas un éventuel recueil pour l’acheter… Il n’y aura pas de recueil (juste un joli coffret, mais ça je l’ai déjà dit). -Cité 14, ce n’est pas un chef d’œuvre mais ce n’est pas dénué d’ambition. Et l’ambition qui anime Cité 14, c’est la même que celle qui anime la rondelle de saucisson, au moment de l’apéro ou l’éclair au chocolat dans la devanture du pâtissier." Au-delà de cet inventaire à la Prévert, sachez tout de même que le premier épisode de ce feuilleton laisse entrevoir une série qu'il vous faudra absolument avoir dans votre bédéthèque... Même si je ne vous dirai rien du scénario ébouriffant de Pierre Gabus, magnifiquement servi par le dessin de Romuald Reutimann (vas-y, dis-en plus !). Aussi, le 1er juin prochain, vous vous débrouillez comme vous voulez, mais je veux tous vous voir arracher le n° 2 de Cité 14 du présentoir de votre libraire (vas-y le fou furieux !). Ouais bon, après lui avoir laché une pièce d'un euro sur le comptoir... A fouiller : le site de Cité 14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *