NonNonBâ : Meilleur album Angoulême 2007

(scénario et dessins de Shigeru Mizuki, éditions Cornélius) Shigeru Murata (alias Mizuki) vit dans le petit village de Sakaï-Minato. Dans le japon des années 30, les enfants passent leur temps à jouer à la guerre. Mais Shigeru, lui, dessine. Ses premières histoires sont inspirées par NonNonBâ, une vieille femme pauvre, mystique et superstitieuse que sa famille a recueilli chez lui. Cette femme va lui faire découvrir le monde des Yokaï, les fantômes, esprits et autres manifestations étranges qui peuplent les campagnes et les contes japonais. Chronique d’une époque, d’une société, de croyances ancestrales du japon, de vie quotidienne, on peut qualifier NonNonBâ de chef d’œuvre. Si comme moi, vous avez rêvé en voyant Mon voisin Tottoro,  tremblez devant les esprits du Voyage de Chihiro, combattu au côté de Princesse Mononoke, bref, découvert le cinéma d’animation japonais en compagnie de Miyasaki et des esprits qui hantent ses films, alors la lecture des 400 pages de NonNonBâ est pour vous. Avec le regard d’un enfant de 10 ans, vous entrerez dans le monde des Yokaï et de Shigeru Mizuki. Au rendez-vous angoisse, rire, révolte, bref tout ce qui fait le talent et les très grands auteurs. Avec cet album, prix du meilleur album à Angoulême cette année (pour ceux qui aurait oublié), les éditions Cornélius montrent leur très grand savoir-faire. Non seulement l’adaptation est de très bonne qualité (respect total de l’œuvre originale) mais en plus, ils nous livrent toutes les explications nécessaires pour décrypter correctement les nombreuses références et ainsi prendre la pleine mesure du talent de Mizuki. Messieurs, Dames, voici ce qu’on appelle un éditeur ! Un seul mot, lisez-le, vous manqueriez quelque chose de grand. De ces albums qui marquent leur temps et leur genre. Un chef d’œuvre quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *