Le gourmet solitaire

(scénario de Masayuki Kusumi, dessin de Jirô Taniguchi, collection Sakka, éditions Casterman) Allez, ne faites pas d'histoires, IDDBD vous emmène au restaurant aujourd'hui... ou plutôt aux restaurants devrais-je dire. Et en bonne compagnie qui plus est : celle de Jirô Taniguchi ! Et celle de cet homme, le personnage central du Gourmet solitaire, dont on ne sait presque rien mais dont on partage quelques moments d'intimité. Car partager un repas avec quelqu'un n'est jamais anodin. Qu'on le veuille ou non, des liens se créent, même s'ils sont fugaces, le temps que les plats arrivent et qu'on les déguste... Cet homme là, celui de Jirô Taniguchi (qui n'est pas sans rappeler celui de L'homme qui marche), nous entraîne dans les restaurants, le gargottes, les boui-boui japonais au gré des ses déambulations professionnelles (l'homme est dans le commerce). Et à chaque fois, c'est à plusieurs découvertes auxquelles il nous convie : celle de l'établissement (généralement modeste), celle des patrons, des clients et celle de ses pensées personnelles. Et peu à peu, on se rend compte que la nourriture n'est finalement qu'un prétexte (aléchant certes) à l'une de ces balades philosophiques qui, sous couvert d'évènement banals de la vie (ici, se substanter), sont plus profondes qu'il n'y paraît. Les leçons de ces balades, c'est à chacun de les trouver. Il n'y a aucune contrainte. Un peu comme le choix qui nous est offert d'entrer ou non dans un restaurant, de prendre un risque (limité) ou de retourner au conformisme ou à ce que nous connaissons déjà. Le gourmet solitaire de Taniguchi n'est pas le banquet de Platon mais il invite à un dialogue personnel, intérieur, qui peut être finalement aussi salutaire que celui du grec... A découvrir : quelques planches, des infos sur Taniguchi et des bonus sur le site de la collection Sakka A lire : la chronique de Sbuoro sur sceneario.com A lire (aussi) : l'excellente (et toujours intelligente) chronique sur du9.org L'info du jour Repéré (et apprécié) sur le site des éditions Septième choc : Winter Joke. "Un petit village perdu dans la montagne, un groupe d’habitants composé d’enfants, d’adultes et d’un vieillard... Une maison qui disparaît...Puis une autre... Une psychose qui s’installe parmi les gens du groupe qui s’accusent mutuellement...Avant de voir arriver des machines qui ont pour but de les détruire ! L’auteur installe dans cette histoire une ambiance de pleine montagne, de suspense, avant de nous plonger dans de l’action pure." Parution prévue entre octobre et novembre 2007 selon Kristijan des éditions Septième choc. Patience donc...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *