Comix Remix

(scénario et dessin d'Hervé Bourhis, collection Expresso, éditions Dupuis) Comix Remix est aux histoires de super-héros (style Marvel et compagnie) ce que Lincoln est au western et, surtout, ce que les séries polymorphes Donjon (des compères Sfar et Trondheim aux scénarios) sont à l'héroïc-fantasy : une parodie, certes comique, mais aussi intelligente et plus profonde qu'il n'y paraît au départ. Toute capes dehors, nous voilà donc projeté à Towerville (clone de New-York, Gotham City, Metropolis...), gigantesque cité moderne peuplée de grattes-ciel, où les super-héros, réunis au sein de la Corporation, assurent l'ordre et la justice. Enfin, en apparence... car depuis que leur chef, Miss Honolulu (un improbable croisement de Jean-Pierre Coffe - pour la tête et le haut du corps - et de Liza Minelli - pour les jambes), leur a permis d'apparaître dans des publicités pour des shampoings, des pizzas et autres produits de consommation courante (lessives, cola...), rien ne semble plus tourner très rond. Les bons ne paraissent plus aussi bons au fil des pages, et les soi-disant méchants, les super-héros de l'organisation secrète des Clandestins, ne semblent pas animés des intentions démoniaques que leur prête Miss Honolulu. Aussi, lorsque le plus emblématique des super-héros de la Corporation, Mister Mercure, meure, l'équilibre de Towerville bascule et chacun des personnages montre progressivement son vrai visage (un comble pour des super-héros masqués !)... Comix Remix est réjouissant à plus d'un titre. D'abord le dessin d'Hervé Bourhis qui peut rebuter les fidèles lecteurs de Tintin. Les autres (dont les fidèles lecteurs d'IDDBD) auront compris qu'on est là en présence d'un trait expressif, fort, grâce auquel Hervé Bourhis peut exprimer en quelques lignes les sentiments, les émotions, la psychologie de ses personnages, sans rien retirer à l'action. Car de l'action, il y en a ! Le rythme de l'histoire est soutenu tout en laissant de la place à la réflexion sur des questions aussi diverses que profondes (c'est quoi un être humain, devons-nous tous être identiques, sommes-nous manipulés par ceux qui se présentent comme les représentants de l'ordre et de la justice ? etc, etc), le tout avec le sourire et la légèreté de la parodie jouissive. Et, ô joie, le deuxième tome ne démérite pas comparé au premier : il approndit encore l'histoire et les personnages sur le même rythme et la même intelligence que le premier, faisant la part belle à l'héritier de Mister Mercure, le jeune John-John (évidemment), et à la (de plus plus) démente Miss Honolulu... Au fait, les couleurs, qui participent totalement à l'ambiance de la série, sont d'Albertine Ralenti dont IDDBD vous a déjà parlé et vous parlera très prochainement à l'occasion d'une interview exclusive ! A visiter : le mini-site de la collection Expresso consacré aux deux tomes de Comix Remix ("Feu Mister Mercure" et "La république des Monstres") A voir : l'exposition sur Bulledair.com, également consacrée à Comix Remix A farfouiller : le site d'Hervé Bourhis L'info du jour Le deuxième tome de Serge le hamster de l'enfer (tout droit sorti des antres de Carabas) sort prochainement. Surveillez les bacs de vos libraires ! Quoi ? Vous ne savez pas qui est Serge le hamster de l'enfer ? Allez donc faire un tour par (pitch + extraits) en attendant la chronique à venir d'IDDBD...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *