Death Note T1

(scénario de Tsugumi Ohba, dessins de Takeshi Obata, édition Kana, Collection Dark Kana, série terminée en 12 tomes). Le dernier petit phénomène du manga est enfin arrivé en France. Curieux de nature et après avoir lu plusieurs critiques assez élogieuses, je me suis procuré (pour 5€) le premier tome de Death Note. Dans le monde des morts, Ryûk, l’un des dieux de la mort à l’allure 100% gothique, s’ennuie. Pour s’amuser un peu, il décide d’abandonner son Death note, son livre des morts, dans le monde des humains. Pour info, il suffit d’écrire le nom d’une personne dans ce cahier et de visualiser son visage pour qu’il meure dans les conditions voulues. Le Death note tombe dans les mains de Light Yagami, un élève surdoué de 17 ans. Ce dernier va l’utiliser pour lutter contre le crime et l’immoralité de la société (vaste programme). Light va devenir à la fois juge et bourreau. Rapidement, la police cherche à comprendre la raison de ces crises cardiaques à répétition et peu à peu l’étau se resserre autour de lui. Surtout quand le mystèrieux L, un super flic, se lance à sa poursuite. Sous ses faux airs de shonen (normal, T.Obata est le dessinateur d'Hikaru no Go), Death Note va sans doute s’aligner sur des thrillers étourdissants comme Monster ou Heads. Mais n’attendez pas de grandes courses poursuites, nous sommes plutôt dans une partie d’échecs où le psychologique et la stratégie priment sur l'action pure. Light Yagami et L sont terrifiant de froideur et de détermination. Paradoxalement, Ryûk est  le personnage le plus humain. Il est comme nous, témoin des évènements, subissant surprise après surprise la lutte entre ces deux personnages. Si ce premier album pose les règles des tomes suivants (et souffre donc de quelques longueurs en milieu de lecture), on sent un scénario qui est sur le point de nous exploser à la figure. Je m’avance peut-être un peu mais… Bref, je vais suivre ça de prêt ! Le tome 2 étant déjà sorti. A voir : un des nombreux sites sur Death Note (quand on vous dit que c’est un phénomène !)

5 réflexions au sujet de « Death Note T1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *