Les Essentiels – Partie 4/4

Lucille (scénario et dessins de Ludovic Debeurme, Futuropolis, 2006) Au premier regard, cet album est un gros pavé (un bon 500 pages au moins), au dessin très dépouillé (trait fin, dessin noir et blanc, pas de case, à peine un décor, des gros plan, quelques têtes pas franchement rigolote), bref assez éloigné d’un album classique. Ca ne donne pas franchement envie. Mais voilà, vous lisez quand même les premières pages et peu à peu, elles défilent sous les doigts. Ludovic Debeurme a-t-il lancé un sort à son histoire pour qu’elle ne lâche plus son lecteur ? Non, c’est encore ce satané talent ! Et oui, encore lui ! Evoquant l’adolescence et le mal-être de cette époque de la vie, il raconte la rencontre entre deux solitaires : Lucille, jeune fille dépressive et anorexique et Arthur, un ado difficile qui, comme le veut la tradition de sa famille, changera de prénom à la mort de son père. Poignante, profonde, cette quête d’identité, ou plus simplement du bonheur (et des premières expériences liées) touche profondément l’imprudent qui a osé ouvrir cet album. Evitant les écueils nombreux de thèmes comme l’anorexie ou l’adolescence, Ludovic Debeurme offre un album en tout point magnifique. Le dessin apparu comme dépouillé au départ se lie tout naturellement à un récit direct et franc. L’auteur démontre ainsi que la BD c’est autant un texte qu’un dessin (parfois il faut le rappeler). Au bout des 500 pages de cet incroyable road-movie intérieur, on s’aperçoit avec bonheur (ou déception tant cette histoire est prenante) qu’il ne s’agit que de la première partie. En attendant, il est tout a fait possible de relire cette œuvre splendide ! A voir : le site (diaporama !) de Ludovic Debeurme A lire : la critique courte mais efficace sur le site du réseau CanalBD A lire : la critique d’un jeune auteur encore peu connu mais dont j’apprécie particulièrement le travail… 😉 Et voilà, j'en termine avec cette petite présentation des Essentiels d'Angoulême. IDDBD reprendra une activité normale très bientôt. Pour les prochaines chroniques, j'ai sous la main quelques mangas... oh ben non revenez !!!!

Une réflexion au sujet de « Les Essentiels – Partie 4/4 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *