Palmarès d’Angoulême 2007

Angoulême s’achève ce soir avec l’annonce du grand prix et donc du futur président. Mais déjà les prix ont été distribués. Cette année, c’est un manga (d’auteur), NonNonbâ de Shigeru Mizuki qui gagne le prix du meilleur album (que je n’ai pas encore lu… désolé). On entend déjà les grincements de dents des ultras de la BD franco-belge ! Personnellement, je suis plutôt content, ça permettra de voir le manga sous un œil nouveau et peut-être de permettre à certains de franchir le pas !

Mais je suis surtout heureux de retrouver Black Hole de Charles Burns, Lupus de Frederik Peeters (enfin récompensé !), Pourquoi j’ai tué Pierre d’Olivier Ka et Alfred, Lucille de Ludovic Debeurme et Le Photographe d’Emmanuel Guibert dans le palmarès des Essentiels d’Angoulême. Franchement, elles font sans doute parti des cinq meilleurs BD de cette année (enfin, Black Hole est une réedition mais ce n’est pas grave) !

Plusieurs de ces BD ont été déjà chroniqué dans IDDBD (nous avons du nez parfois !), pour les autres rendez-vous dans ces prochains jours !

Pour retrouver les prix c’est sur la page officielle !

2 réflexions au sujet de « Palmarès d’Angoulême 2007 »

  1. Premières impressions…<img class="gravatar" src="http://www.gravatar.com/avatar.php?gravatar_id=d534ca60082a6f20f37951fdca7f4290&size=40"&gt; Comme on pouvait s'y attendre, le palmarès d'un festival d'Angoulême présidé par Trondheim se devait d'être atypique. C'est enfin la reconnaissance du manga comme une composante à part entière de la BD internationale. Les esprits chagrins (les ayatollahs de la BD franco-belge) considèrent le manga comme un sous-genre, une sous-culture : ils ont à cet égard la même attitude que les "littéraires" adoptent vis à vis de la BD… Espérons que ce palmarès, et les chroniques régulières des sites de BD, feront évoluer les mentalités. Pour notre part, nous nous y employons (modestement)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *