Vous aimez… les filles ?

Avant que vous ne vous indigniez sur le titre de cette chronique, laissez-moi vous expliquer que l'idée m'est venue d'un article de Christophe Quilien, publié par le magazine de la FNAC (EPOK) de la semaine du 3 au 9 novembre 2006. Sur une page, Christophe Quilien propose six BD dont le thème commun est qu'elles parlent toutes de nanas. Sans vergogne, je me suis dit: 1 - que ça ferait une chouette chronique pour IDDBD (et pour tous ceux qui ne peuvent pas lire EPOK) ; 2 - que ce serait une bonne idée de faire régulièrement des chroniques "à thème" pour vous présenter plusieurs BD d'un coup (IDDBD vous propose déjà de temps en temps ses "coups de coeur", mais pas de thèmes...) ; 3 - que ce serait bien de parler d'EPOK et de ses chroniqueurs avant qu'il ne soit plus publié (arrêt en décembre 2006) pour des questions de gros sous (lire la brève du Nouvel Obs)... Voici donc la sélection de Christophe Quilien (les commentaires entre guillemets sont également de lui) : 1 - Le long voyage de Léna (scénario de Pierre Christin, dessin d'André Juillard, éditions Dargaud) "Rien à voir avec les créatures des films noirs : si Léna est fatale, c'est surtout aux yeux des nostalgiques du communisme et aux anciens dignitaires des pays de l'Est dont elle croise la route [...]." A IDDBD, on aime l'idée qui sous-tend le scénario de Pierre Christin. En revanche, je ne suis pas fan du trait de Juillard (j'en entend déjà qui hurlent ! et ben, c'est comme çà, qu'est-ce que vous voulez que j'vous dise !)... Pour info, cet album a été prépublié par BODOÏ. A lire : la critique de Sbuoro sur sceneario.com 2- Aya de Yopougon (scénario de Marguerite Abouet, dessin de Clément Oubrerie, collection Bayou, Gallimard, 2 volumes parus) "Mais où sont passées les gazelles ? Ne cherchez plus, elles sont toutes avec Aya à Yopougon, un quartier populaire d'Abidjan. Cette chronique du quotidien d'Aya et de ses copines est accompagnée d'un bonus indispensable : un lexique pour comprendre les savoureuses expressions locales." A lire (indispensable) : l'excellente critique d'Attilax sur du9.org et celle (tout aussi excellente) d'Aïda Perichon sur grioo.com A découvrir en passant : le site Africultures 3 - Françoise (de Philippe Dupuy et Charles Berberian, éditions Naïve) "Dupuy et Berberian mettent en scène une jeune fille pas comme les autres. Le genre dont on ne peut s'empêcher de tomber amoureux, malgré ou à cause des drôles d'antennes qu'elle porte sur la tête. Un vrai roman graphique, urbain et contemporain, écrit et illustré par les créateurs de Monsieur Jean." A découvrir : la fiche album sur le site des éditions Naïve qui sont aussi une maison de disques (et çà, ça devrait plaire à Blog Up...). Et oui ! Françoise est un livre-CD qui se lit et s'écoute ! Incroyable, non ? A voir et à écouter : sur Myspace 4 - Luchadoras (de Peggy Adam,éditions Atrabile) "Preuve de la capacitéde la BD à traiter dessujets les plus variés, Luchadoras raconte la rébellion d'une jeune femme, Alma, contre la violence machiste. Le récit se déroule à Ciudad Juarez, cette ville située sur la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, où un millier de femmes ont été assassinées ou ont disparues depuis 1993." A feuilleter : trois pages sur fnac.com 5 - Lily Love Peacock (de Fred Bernard, éditions Casterman) "C'est l'histoire d'une rencontre entre deux femmes : l'une est mannequin en proie au spleen, l'autre coiffe les mannequins en rêvant de devenir rockstar. De New-York à l'Afrique et de Beaune à Beaubourg, un road-movie sur papier en hommage à l'amitié et à l'amour signé Fred Bernard, auteur de livres jeunesse avec François Roca." A lire et à voir : la fiche album sur le site Casterman A lire : la critique sur ligneclaire, le blog de Jean-Laurent Truc 6 - La Perdida (de Jessica Abel, éditions Delcourt) "Le Mexique vu par Carla, une jeune Américaine qui débarque à Mexico avec son sac à dos, sa naïveté, sa bonne conscience altermondialiste et la volonté de retrouver son identité. Une description de Mexico au quotidien, loin des idées reçues et des cichés pour touristes." Bien entendu, il y aurait encore beaucoup à dire sur le sujet (il faudra bien qu'IDDBD y revienne...), mais en attendant, voici un dernier coup de coeur "maison" (d'IDDBD quoi...): Missy par Paluku, Rivière & Svart (collection Champs Libre, éditions La Boîte à bulles) : à découvrir de toute urgence. Commencez donc par en lire 15 planches sur le site BD Paradisio... Du grand art ! Et n'oubliez quand même pas de faire un petit tour par le site des éditions La Boîte à bulles... C'est là que vous pourrez y lire le pitch de l'excellent Missy : "Etoile de cabaret la nuit, Missy redevient chaque matin cette grosse femme dont le monde entier se contrefiche. Une fois leur curiosité et leur désir assouvis, ses amants l’abandonnent invariablement au saut du lit. Rythmé entre adoration et répulsion, l’équilibre de Missy ne tient qu’à un fil. Un fil sur lequel tire l’impitoyable Dud, le gérant du cabaret. Afin que les hommes cessent de ne voir en elle qu’un simple objet de fantasmes, Missy décide de maigrir, au risque de perdre ce qui l’a imposée sur scène : ses formes généreuses." Les coeurs boudinés dont vous avait parlé IDDBD abordait déjà le thème des femmes rondes sur un air aigre-doux. Avec Missy, le registre est tout autre, plus sensuel, plus charnel, plus tendre et triste aussi... L'info du jour Et comme Christophe Quilien est un excellent journaliste-chroniqueur, il nous annonce, en prime, le 23ème festival BD Boum de Blois. L'invité d'honneur est Mattoti, mais il y aura pléthore de dessinateurs présents. C'est du 17 au 19 novembre 2006 (à la Halle aux grains et dans les bibliothèques de la ville) et c'est déjà sur le web. Où ça ? Là... A noter : BD Boum (l'organisateur du festival) est aussi une association ultra-dynamique. Indépendament du festival, son site web vaut le détours. Où ça ? Mais j'vous dis !

4 réflexions au sujet de « Vous aimez… les filles ? »

  1. Bonne idée !<img class="gravatar" src="http://www.gravatar.com/avatar.php?gravatar_id=c9471dcc6ce724a98bd6f01a1267323c&size=40"&gt; L'idée de chronique à thème est interressante !Juste pour mettre mon grain de sel dans cette liste :Je n'ai pas lu Luchadoras de Peggy Adam, mais j'ai adoré les deux premiers albums de sa série "Plus ou moins… l'été" et "plus ou moins… le printemps", chroniques de jeunes femmes un peu paumées. Magnifique avec un dessin franchement dérangeant !Lily Love Peacock, je me pose une question, est-ce la fille de Jeanne Picquigny, l'héroine de "La tendresse des crocodiles et de "L'ivresse du poulpe" ? Si c'est le cas, je cours chez mon libraire ! Ah (soupir) Jeanne Picquigny.Ceux qui ne connaissent pas les oeuvres pour la jeunesse de Bernard et Rocca sont dans l'obligation de les lire. C'est une splendeur !Pour complèter le tableau, on peut lire aussi "Je veux le prince charmant" d'Helene Bruller (la copine de Zep) j'ai énormèment rigolé !Voila pour le sel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *