Horizon

(scénario et dessin de Lian Ong, éditions Arboris, 1997) Pour vous plonger dans le quotidien d'une tribu dite "primitive" (je déteste ce terme péjoratif...), les solutions ne manquent pas. Vous pouvez vous payer un billet d'avion pour l'Amazonie ou la Mongolie inférieure et touver ensuite par vous-même le moyen d'intégrer un groupe le plus discrètement possible. Vous pouvez également acquérir l'intégralité de l'oeuvre de Levi-Strauss et vous en imprégnier jusqu'à ressentir au tréfond de vous même l'âme des peuples de l'aube de l'humanité. Vous pouvez aussi choisir de lire les deux tomes d'Horizon (L'oiseau et la pierre, Les fils de l'invisible)... A IDDBD, c'est cette dernière solution que nous avons choisie. Elle présente trois avantages : le confort, le plaisir et la possibilité de vous adresser une petite chronique sur un diptyque passionnant... En plongeant dans Horizon, vous rejoindrez donc une tribu confrontée aux aléas d'une vie rude, soumise aux impératifs premiers de tout être humain : se maintenir en vie, échapper le plus longtemps possible à la mort, se reproduire. Mais si ce mode de vie paraît assez effrayant de prime abord (pour l'homo occidentalus bien entendu...), on se rend très vite compte qu'il s'agit simplement là de la vie d'êtres humains, aussi faite de désirs, d'espoirs, de rêves. On réalise aussi que si nos sociétés dites "modernes" (je déteste ce terme prétentieux...) ont totalement dénaturé (pervertis ?) nos besoins, elles ont aussi vidé de son sens la vie elle-même... Horizon, ce sont deux magnifiques albums au trait et aux couleurs magiques, tout comme les destins intimement liés du vieux Sésame, de la jeune Kéfir, de l'impétueux Tchac, de l'attachante Pipelette, des superbes Mûre et Avoine. Quant à l'histoire, c'est une passionnante plongée au coeur de ce que nous avons été, ailleurs, avant...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *