Pourquoi Pete Duel s’est-il suicidé ?

(scénario et dessin de Kalesniko, éditions Paquet) IDDBD vous a fait découvrir Kalesniko au travers d'un album bouleversant, Mariée par correspondance, qui racontait avec une acuité cinglante les rapports oppressants entre un occidental en mal de femme et une asiatique en mal d'occidental way of life. Avant cette histoire particulièrement touchante, Kalesniko racontait quelques épisodes de l'enfance d'Alex Kalienka avec cette même acuité acide qui (souvent) nous glace tant elle nous renvoie une image de nous-même que l'on souhaiterait (souvent) occulter... Car les enfants de Kalesniko (alias Kalienka ?) sont tout sauf innocents : la violence physique et psychologique est quasi permanente et balaie autant le faible que le différent, comme dans le monde des adultes finalement. Et même au sein du clan des rejetés, des réprouvés, des mis-à-part, des solitaires, cette violence s'exerce dans une terrifiante spirale où la victime des forts devient le bourreau du plus faible que lui. Comme dans Mariée par correspondance, Kalesniko vous souhaite la bienvenue dans le monde réel : pincements au coeur et noeuds à l'estomac garantis... A lire : la bio de Kalesniko sur le site des éditions Paquet A lire : l'excellente chronique de Gregg sur l'excellent site du9.org L'info du jour Aujourd'hui, c'est moins une info du jour qu'un farouche coup de coeur pour un album que l'on n'a pas encore eu le temps de lire (il vient de sortir) : Un homme est mort de Kris et Etienne Davodeau (éditions Futuropolis). IDDBD aime profondément l'oeuvre d'Etienne Davodeau , son engagement social et l'utilité essentielle de sa démarche (surtout de nos jours). Alors voilà, l'info du jour c'est juste qu'il est important (urgent ?) de lire du Davodeau (rappelez-vous, IDDBD vous a déjà parlé de l'album Les Mauvaises Gens). Et si, comme IDDBD, vous n'avez pas encore eu le temps de découvrir Un homme est mort, faites donc un petit tour sur le site des éditions Futuropolis pour découvrir le pitch de l'album et quelques planches...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *