Le voyage en Italie

(scénario et dessin de Cosey, collection Aire Libre, éditions Dupuis, 2 tomes et version intégrale) Cette BD est l'une des premières que m'a fait découvrir Manu, l'ami qui m'a initié au 9ème art. J'ai alors découvert que la bande dessinée ne se résumait pas à des banquets de gaulois, à de pauvres cow-boys solitaires poursuivant quatre bandits crétins ou à un éternellement jeune reporter à houpette. Non, la BD savait aussi parler d'histoires d'hommes, de femmes et d'enfants qui pouvait vous toucher autant qu'aurait su le faire un roman ou un film. Le voyage en Italie de Cosey appartient à cette catégorie. Certes, le dessin peut paraître un peu daté, un peu classique mais le fond est là. Une narration intelligente, des personnages crédibles, des sentiments vrais... Et l'on se laisse emporter sans difficulté par ces amis d'enfance - Arthur, Ian et Shirley - qui se retrouvent quinze ans après le drame qui les a à la fois uni et séparé. Chacun essaie de racheter la faute qu'il pense avoir commise. Mais peut-on remonter le temps ? Kéo, la petite cambodgienne au coeur des retrouvailles suffira-t-elle à réunir ces trois âmes blessées ? En tout cas, la délicatesse et le talent de Cosey suffisent déjà à faire notre bonheur de lecteur. Quant aux personnages... Le voyage en Italie est un classique, un diptyque culte, un incontournable pour tous ceux qui veulent dépasser les clichés habituellement attachés à la BD. Pour ceux qui savent déjà, c'est toujours un plaisir de retrouver de vieux amis... Salut, et merci Manu... A lire : la critique de François sur du9.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *