Chronique de vacances # 22 | Revolution et chocolat

(scénario de Mercedes Suyapa, dessin de Olivier Auquier , collection Migration, éditions Caravelle, groupe Glénat) D'ici quelques jours (le 23 août), devrait paraître le premier tome d'un triptyque qui s'annonce plutôt bien : Revolution et chocolat. D'abord pour le dessin (Olivier Auquier maîtrise! Et l'on espère que les deux autres dessinateurs des tomes suivants feront aussi bien...). Ensuite parce que le sujet est original et peu traité en BD (c'est un euphmisme) : la révolution sandiniste au Nicaragua ! Dis comme ça, j'en connais un paquet qui se sont déjà tirés ailleurs ! Mais si je vous dis que toute l'histoire est vue au travers des yeux d'enfants et que Mercedes Suyapa a vécue la plupart de ces évènements, vous revenez ? Toujours pas convaincus ? Alors jetez au moins un coup d'oeil au pitch de Glénat: "Révolution et Chocolat est un triptyque hors normes : trois visions de la révolution sandiniste qui secoua le Nicaragua, au travers de trois âges de la jeunesse de son héroïne (Maïlis) et en trois albums, chacun dessiné par un dessinateur différent. Révolution et Chocolat est une série qui conte l'enthousiasme et la désillusion de la jeune fille pour les idées de gauche. C'est son apprentissage à vivre entre réalisme et utopie. Le tome 1 se déroule au Québec en 1978. Tandis que les parents suivent à la télévision l'actualité tragique du Nicaragua qu'ils ont fui, les enfants reconstituent dans leurs jeux une révolution de pacotille Ils sont bien entendu bien loin de se douter que quelques mois plus tard ils seront amenés à s'y confronter réellement. Ce retour au Nicaragua sera le sujet du Tome 2. " Pour finir, un petit coup de gueule contre Glénat : les albums des éditions Caravelle (qui dépendent directement de Glénat) ne sont pas assez mis en valeur (pas de planches en preview notamment...) alors même qu'il s'agit de BD de qualité ! A visiter : le site des éditions Caravelle A découvrir : sur le site des éditions Caravelle, ce qui semble être un petit bijou, Un western dans la poche de Miras. Je ne l'ai pas lu mais ça à l'air top... Des avis ? En attendant, voici le pitch : "Far West. Stan Reader, un jeune intellectuel urbain en quête d’expériences, trouve sur la route de son voyage trois corps criblés de balles. Stan reconnaît ces individus, les Falster, recherchés par la justice… et se dit qu’en se faisant passer pour un chasseur de primes il pourrait non seulement accéder à la récompense, mais surtout être acclamé comme un héros. Un héros comme dans « The true story », ce bouquin qui ne le quitte jamais (ndlr. : d’où le titre de la bande dessinée) et qui narre les exploits des grandes figures de l’Ouest américain. C’est donc bercé d’illusions de gloire que le jeune Stan se rend dans la ville la plus proche. Mais force est de constater qu’à part le maire Mahoney ou le directeur de la banque, la population ne lui réservera pas vraiment un accueil chaleureux… « Un western dans la poche » est l’histoire d’un jeune imposteur en pleine désillusion à l’âge de devenir adulte, mais c’est aussi une aventure aux rebondissements inattendus. Pour un premier album, Miras réussit un coup de maître au dessin impressionnant. Héritier de Hermann et dans la lignée du renouveau du genre Western que l’on connaît aujourd’hui." Vous le savez, IDDBD aime le western, les imposteurs et la BD, alors... A visiter : le site des éditions Glénat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *