Chronique de vacances # 15

Kerascoët

Le 18 juin dernier, IDDBD vous présentait un petit bijou de suspens, d'humour et de talent : le premier tome de la série Miss pas Touche, intitulé La vierge au bordel (ici, on est fan de chez fan !).

Cette série est étonnante pour une autre raison : le dessinateur, Kerascoët, cache en réalité quatre mains, soit deux personnes !

Avant qu'ils ne deviennent trop célèbres (ils travaillent aussi sur la méta-série Donjon...), qu'ils prennent la grosse tête et qu'ils refusent donc toute interview, Sébastien Cosset et Marie Pommepuy (c'est eux Kerascoët...) ont répondu aux questions de Dargaud (en même temps, ils avaient intérêt vu que c'est Dargaud qui les édite...).

A lire : l'interview de Kerascoët sur le site Dargaud

A (re)lire : la bio express de Sébastien et Marie

A (re)lire (aussi) : la chronique d'IDDBD sur Miss pas Touche

2 réflexions au sujet de « Chronique de vacances # 15 »

  1. J'ai pas pu…<img class="gravatar" src="http://www.gravatar.com/avatar.php?gravatar_id=c9471dcc6ce724a98bd6f01a1267323c&size=40"&gt; Je viens d'aller faire un tour chez mon libraire spécialisé préféré (vive les vacances !) et je n'ai pas pu résister à l'envie d'acheter "Miss pas touche" (et autre chose mais je vais y revenir). Ce dernier m'a affirmé qu'elle faisait partie des meilleurs BD du premier semestre. Et j'ai une confiance aveugle en ce libraire (surtout quand je suis d'accord avec lui). Bref, si vous avez plus de résistance que moi aux pulsions marchandes, lisez au moins "Miss pas touche", c'est un grand moment (aussi bon que "Le roi des bourdons" de De Thuin).Donc, pour en revenir à ce que j'ai acheté. Mon libraire m'a fait découvrir "Le Coup du lapin : Adieu monde cruel" d'Andy Riley (un anglais qui publie régulièrement dans le magazine Observer) chez Chiflet et Cie (inconnu pour moi jusqu'alors).L'histoire ben, y'en a pas. Enfin si, c'est celle de petits lapins blanc qui cherchent à quitter cette terre d'une manière violente mais efficace.Question : comment se suicider avec une boule de bowling et une passoire ? un boomerang et une grenade ? Avec une corde et big-ben ?Bref, c'est hyper-sadique mais quand on aime l'humour noir et le "nonsense" britannique, on ne peut qu'accrocher. J'ai eu envie de relire "Idées Noires" de Franquin après coup…Dernière chose : aller acheter vos livres dans les librairies spécialisées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *